Enlèvement à Seraing: mandat d’arrêt confirmé pour les trois Roumains

Vu dans "La Meuse"

(Laura Baudoux)

(Laura Baudoux)

Suspectés d’avoir tenté d’enlever le petit Gregory (6ans), à Seraing la semaine passée, trois Roumains (deux hommes et une femme) ont été entendus par la chambre du conseil de Liège. L’avocat de la dame avait demandé sa remise en liberté. Demande refusée...

Pour rappel, un jeune garçon avait rapporté avoir été victime d’une tentative d’enlèvement mercredi dernier à Seraing. Plusieurs individus sortis d’une camionnette blanche auraient tenté de l’enlever avant de prendre la fuite. Trois suspects avaient été interceptés, quelques minutes après la tentative, par un homme qui s’était placé en travers de leur chemin.

L’enquête est toujours en cours d’instruction et des devoirs sont actuellement réalisés pour éclairer l’affaire. Les avocats des deux hommes impliqués, Me Fraikin et Me Ndjelika, n’ont pas réclamé la remise en liberté de leurs clients, estimant la démarche prématurée au stade actuel de l’enquête.

L’avocat de la dame a par contre sollicité une remise en liberté.

Me Teheux a évoqué plusieurs zones d’ombre dans le dossier, notamment le fait que les trois individus ont été interceptés facilement, par un seul homme, quelques minutes après la tentative d’enlèvement et à l’endroit des faits.

Ils étaient présents dans la rue quelques minutes après les faits, avec une camionnette remplie de métaux et utilisaient un micro pour récolter des ferrailles. C’est de cette manière qu’ils ont été repérés puis immobilisés. Il n’y a pas d’explication logique sur ce comportement s’ils avaient réellement commis une tentative d’enlèvement ”, a précisé Me Teheux.

Ce mardi en milieu de journée, on apprenait que les trois mandats d’arrêts étaient confirmés par la chambre du conseil.

 
 
 
 

 

Les commentaires sont fermés.