Cedric Gervy et Michel Feilner à Seraing

CEDRIC GERVY // MICHEL FEILNER

14/12/2012 - 20h30 - Prix : 9€

CEDRIC GERVY

Cédric Gervy a fait ses classes sur scène et sur disque au sein de plusieurs formations humoristiques, garage ou expérimentales. Son univers contient autant de morceaux humoristiques que de morceaux plus sérieux. Cet artiste a la particularité de manier admirablement les jeux de mots dans la plupart de ses chansons, quel qu'en soit le thème. Il a fait la première partie de beaucoup d'artistes ou groupes connus ou reconnus (Jeronimo, Sttellla, les Gauffs, Virginie Hocq, François Pirette, Saule,...) et se présente par ailleurs en vedette dans des lieux plus intimes.
Tout en continuant à se présenter en solo, Cédric se lance en 2007 dans une formule en groupe : "Cedric (et les) Gervy". En décembre 2009, le groupe se disloque. Cédric continue à se présenter sur scène en solo, en partageant quelquefois l'affiche avec des personnalités de la chanson (Arno, Didier Super, …). Cédric sait mettre l’ambiance. A consommer, sur scène comme sur disque, d'urgence et sans modération !

MICHEL FEILNER : Chanteur de rues, de cours et de trous perdus…

1984 : Michel décide d’acheter une guitare. Touché par le message de ses prédécesseurs tels que Béranger, Renaud, lavilliers, Higelin, Thiéfaine ou Ferré…,
1985-1988 : Michel décide de racheter une guitare. Touché par le message de ses prédécesseurs tels que Jacques-Ivan Duchesne, Claude Semal , Philippe Anciaux, Gilles Servat, Paul Louka ou Ferré… 1989 : Michel trouve que les guitares coûtent cher et n’en est que plus révolté. Après une longue étude de marché, il finit même par chanter : « Remballez vos guitares et sortez les fusils ». Mais cette étude lui vaut de remporter le Grand Prix de la Chanson Wallonne avec « A l’Bacneure » et « Dji fê’n-èfant ».
1997 : « Ca commence bien ! » sort mondialement. Ce cd est le fruit de trois mois de studio, dix bonnes années de rébellion pacifique, de discussions inoubliables, de rencontres humaines, de souvenirs politiques, de rêves profonds.
2000-2003 : Michel quitte définitivement le show-biz. Sa spécialité : perdre tous les concours, même celui de l’Eurovision. Simultanément, il rencontre enfin l’homme qui bat, non pas sa femme, mais les peaux de sa batterie, et l’homme qui joue de l’accordéon dans les bistrots qui n’ont plus de nom : Hafid Hantout et Jean-Marie Dzuba. Il chante partout, dans les rues, dans les cours et les trous perdus. Et puis, comme les Enfoirés et le Live Aids, mais en plus humain, il soutient Attac et les déjeuners d’Oxfam.
2004 : Michel et Véronique Kappler gagnent enfin et de concert le « Grand Prix Victor Jara » de la chanson de gauche.
2005 : Consécration ultime : avec son chanteur préféré, Jacques-Ivan Duchesne, et son fidèle complice Jean-Marie Dzuba à l’accordéon, aux claviers et à la flûte, il crée une création de spectacle spectaculaire : « Tronches de Vie »,autour des chansons de son chanteur favori, François Béranger.
2006-2012 : Michel devient très célèbre, mais personne ne le sait…

 

 

 

 
 
Centre culturel de Seraing - Rue Renaud Strivay 44 - 4100 Seraing
Tél : 04 337 54 54 - Fax : 04 337 11 94 -E-mail : info@centrecultureldeseraing.be.

Les commentaires sont fermés.