Vu dans la Meuse...

  • Foot (Promotion D): Seraing se sépare de Philippe Derwa

     

     

     THOMAS VAN ASS

    THOMAS VAN ASS

    Philippe Derwa n’est plus l’entraîneur de Seraing. Ce lundi, il a été démis de ses fonctions. C’est Stéphane Guidi qui reprend l’équipe en mains. Il entre donc en fonction plus tôt que prévu puisqu’il devait prendre les commandes la saison prochaine.

    Philippe Derwa, lui, a déjà signé à Blegny pour la saison prochaine.

     

  • Foot (Prom.D): Hamoir va à Seraing ce dimanche (15h)

     

    Kevin Castillo et Hamoir sont en forme.

    Le week-end pascal très bien géré a permis à Hamoir de porter sa série actuelle à un superbe... 17 sur 21. C’est donc l’esprit... serein et le maintien pratiquement en poche que les Rats se rendront à Seraing ce dimanche (15h).

     

    >Seraing: Malaise, Delcourt, Mayola B; Mayola S; N’Guessan, Scolas, Doverin, Schiavone, Jabbari, Caurant, Rupcic, Ki Vieira, Renkin, Mbazoa, Doumbouya, Ghafghaf.

    >Grégory Crits est suspendu tandis que Macedo n’est pas repris dans le groupe pour des raisons disciplinaires. “ On doit se sauver, ceux qui n’en ont pas conscience ne peuvent rien nous apporter ”, précisait durement le coach de Seraing Philippe Derwa.

    >Hamoir: Firquet, Pirquet, Coenen, Castillo, Lefèvre, Farina, Reginster, Amrous, Mahin, Boumediene, El Ghoulbzouri, Miceli, Martin-Suarez, Lusinga, Ciammaglichella.

    >Ajdini, Maréchal et Jourdan jouent avec la réserve.

    >Arbitre: M. Bury.

    >Match: dimanche à 15h.

     

     

     
  • Pratiques sexuelles extrêmes d'un clown sur 6 jeunes enfants: 13 ans de prison requis

    Le parquet a requis vendredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 13 ans de prison contre un Serésien de 31 ans qui a abusé de 6 enfants âgés entre 6 et 8 ans, de 2005 à 2011. Le prévenu, qui travaillait comme clown, a reconnu l’entièreté des faits.

    Selon le réquisitoire prononcé par le substitut Clément, les faits reprochés au prévenu relèvent d’une gravité exceptionnelle et atteignent le sommet de ce qui a déjà été évoqué devant un tribunal correctionnel. Le prévenu est poursuivi pour des faits de viols sur deux enfants, pour des attentats à la pudeur sur quatre autres enfants et pour des détentions d’images pédopornographiques.

    L’homme avait déjà été condamné récemment pour avoir possédé 58 NAC (nouveaux animaux de compagnie). Il exerce la profession de clown et d’animateur auprès de jeunes enfants. Mais c’est dans le cadre privé qu’il a commis les abus reprochés. Il a reconnu qu’il a abusé de la confiance des parents qui lui avaient confié la garde de leurs enfants lors de parties de jeux. Il a commis avec ces enfants des pratiques sexuelles extrêmes.

    Le dossier évoque la personnalité perverse du prévenu mais aussi une perversion transmise aux victimes. Les parents des jeunes enfants ont dénoncé des conséquences graves et profondes sur les enfants qui ont été influencés dans leur identité sexuelle et ont intégré ces déviances dans leur mode de fonctionnement actuel.

    Le jugement sera prononcé le 11 mai prochain. (AP)

  • Enlèvement à Seraing: mandat d’arrêt confirmé pour les trois Roumains

    Vu dans "La Meuse"

    (Laura Baudoux)

    (Laura Baudoux)

    Suspectés d’avoir tenté d’enlever le petit Gregory (6ans), à Seraing la semaine passée, trois Roumains (deux hommes et une femme) ont été entendus par la chambre du conseil de Liège. L’avocat de la dame avait demandé sa remise en liberté. Demande refusée...

    Pour rappel, un jeune garçon avait rapporté avoir été victime d’une tentative d’enlèvement mercredi dernier à Seraing. Plusieurs individus sortis d’une camionnette blanche auraient tenté de l’enlever avant de prendre la fuite. Trois suspects avaient été interceptés, quelques minutes après la tentative, par un homme qui s’était placé en travers de leur chemin.

    L’enquête est toujours en cours d’instruction et des devoirs sont actuellement réalisés pour éclairer l’affaire. Les avocats des deux hommes impliqués, Me Fraikin et Me Ndjelika, n’ont pas réclamé la remise en liberté de leurs clients, estimant la démarche prématurée au stade actuel de l’enquête.

    L’avocat de la dame a par contre sollicité une remise en liberté.

    Me Teheux a évoqué plusieurs zones d’ombre dans le dossier, notamment le fait que les trois individus ont été interceptés facilement, par un seul homme, quelques minutes après la tentative d’enlèvement et à l’endroit des faits.

    Ils étaient présents dans la rue quelques minutes après les faits, avec une camionnette remplie de métaux et utilisaient un micro pour récolter des ferrailles. C’est de cette manière qu’ils ont été repérés puis immobilisés. Il n’y a pas d’explication logique sur ce comportement s’ils avaient réellement commis une tentative d’enlèvement ”, a précisé Me Teheux.

    Ce mardi en milieu de journée, on apprenait que les trois mandats d’arrêts étaient confirmés par la chambre du conseil.

     
     
     
     

     

  • Vu dans la Meuse...Ougrée Hold-up au Smatch

     

    Trois hommes encagoulés et armés ont attaqué mercredi soir le magasin Smatch, situé avenue des Arts, à Ougrée. Les malfaiteurs ont emporté le contenude la seule caisse ouverte, avant de prendre la fuite. La caissière,en état de choc, a reçu une aide psychologique.