Seraing

  • Un nouvel arrêté à respecter pour le port du masque à Seraing. Peine de prison de 8 à 14 jours pour le non-respect! Qu'on se le dise!

    Depuis le 1er octobre, de nouvelles mesures, en lien avec le port du masque sur le territoire sérésien, ont été définies par les autorités communales.

    A la suite des récentes décisions prises lors du dernier Conseil National de Sécurité, la Ville de Seraing a décidé de revoir les mesures qu’elle avait précédemment mises en place sur son territoire.

    Elle a ainsi choisi d’abroger son arrêté de police datant du 10 août 2020 et de faire dorénavant appliquer à ses citoyens l’arrêté de police rédigé par le Gouverneur de la Province de Liège.

    Celui-ci est à effet immédiat et restera d’application jusqu’au 31 octobre 2020 inclus.

    L’arrêté en vigueur fait référence à de nombreuses sections (abords des écoles, marchés en plein air, files d’attente, événements et bâtiments publics) où le port du masque est ou non obligatoire, et précise que « Toute personne à partir de l’âge de 12 ans est obligée de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu ou, lorsque cela n’est pas possible pour des raisons médicales, avec un écran facial dès lors qu’il est impossible de maintenir une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, ainsi que dans les lieux et les conditions définis dans le présent arrêté ».

    Il souligne également le fait que le non-respect de cet arrêté est punissable d’une peine de prison de 8 à 14 jours ainsi que d’une amende pouvant aller de 26 à 200 euros ou d’une seule de ces peines, et d’ajouter que « Le maximum de la peine peut éventuellement être doublé si les contrevenants agissent en bandes. »

    En parallèle à ce nouvel arrêté, et compte tenu de la situation sanitaire actuelle, la Ville de Seraing demande aux citoyens de continuer à appliquer le plus strictement possible les gestes barrières ainsi que les règles de distanciation sociale.

    Prenez soin de vous et des autres!

    https://www.seraing.be/un-nouvel-arrete-a-respecter-pour-le-port-du-masque-a-seraing/?fbclid=IwAR02cSjJIDd3n0iPKDGDrnhOieqy9rHKRmm4_ivBGIHfgAQgMCn1Z5-Y5fs

    Fomat-couverture-site-web-2-300x114 (1).png

     

  • BE-Alert: Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

    Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

    Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

    Renforcement des mesures

    L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

    • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
    • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
    • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
    • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
    • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
    • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
    • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine
    • Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

    Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.
    Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

    Plus d’information : https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un

    covid19-min.jpg

  • La Balade des Fieris Féeries ces 3 et 4 octobre 2020 de 11h à 17h : Place Kuborn à Seraing

    La Balade des Fieris Féeries vous invite à flâner autour de la place Kuborn pour découvrir comment les Sérésiennes et Sérésiens envisagent une société meilleure pour tous.

    La balade est ouverte de 11h à 17h les 3 et 4 octobre 2020.

    La découverte des installations vous prendra environ 1h.

    Les Sérésiennes et Sérésiens contribuent activement à la confection des décors depuis leur domicile ou en participant aux ateliers créatifs qui se déroulent depuis le début de l’été au Centre culturel de Seraing. Derrière les machines à coudre et les aiguilles à tricoter, à travers des témoignages oraux ou la création de différents supports originaux, tous contribuent à raconter comment ils ont vécu l’expérience du confinement, mais aussi comment ils ont réfléchi à l’avenir de leur ville. Depuis l’automne en 2019, des espaces de parole avaient en effet permis à toute personne intéressée de s’exprimer sur l’envie d’un vivre ensemble solidaire, malgré les différences qui sont autant de richesses !

    La Balade des Fieris Féeries sera placée sous le signe de la convivialité et de la solidarité. La scénographie sera assurée par Delphine Bougard, directrice artistique de la Compagnie de la Sonnette, qui a mis en scène les précédentes parades des Fieris Féeries.

    Les mesures en vigueur dans la lutte contre la pandémie seront d’application pour permettre une promenade en toute sérénité.

    La préparation de la balade ne serait pas possible sans la participation volontaire d’un grand nombre de citoyennes et citoyens venus individuellement ou par le biais d’un club, d’une association, d’une école,… Toutes et tous ont contribué à la réalisation de cet événement de toutes sortes de façons : en réfléchissant au futur de leur ville, en témoignant de leur expérience de solidarité, en prêtant leur voix ou leur visage ou encore en réalisant des éléments de décors de cette balade…

    Merci à toutes celles et ceux qui se sont investis dans la mise en œuvre des Fieris Féeries, ainsi que plusieurs services publics de la Ville de Seraing et de la Province de Liège.

    Merci aussi à nos généreuses donatrices et généreux donateurs et à toutes les bonnes volontés qui se sont ajoutées depuis l’impression de ce plan.

    Infos : https://www.fierisfeeries.be/

    119485796_3387273607997865_2507109889256646574_n.jpg

     

     

     

  • Depuis le 01/10/2020, toute la Belgique est déclarée zone rouge par l'Allemagne

    5f69a31bc1a144.34401064.jpg

    Attention pour toute personne désirant aller se promener ou aller faire ses achats en Allemagne à partir de ce 1er octobre.

    Zone à haut risque en Belgique (telle que définie par l'Allemagne)

    Depuis le 01/10/2020, toute la Belgique est déclarée zone rouge par l'Allemagne. Cela signifie que :

    Règle générale : Si vous allez en Allemagne depuis la Belgique, vous devez soit être en mesure de présenter un test PCR COVID négatif, qui date alors de 48 heures avant votre arrivée, soit de vous mettre en quarantaine dès votre arrivée. Vous pouvez rester en quarantaine pendant 14 jours ou vous soumettre à un test PCR COVID et rester en quarantaine jusqu’à ce que ayez reçu un résultat de test négatif. Ces restrictions ne s'appliquent pas si vous êtes de passage en Allemagne, ni si vous avez seulement transité par les zones à risque sans aucun contact avec la population locale.

    Exceptions : Les Länder allemands peuvent imposer des règles supplémentaires et prévoir des exceptions (par exemple pour les travailleurs frontaliers et les visites essentielles). Vous devez donc vérifier les règles du Land où vous vous rendez. La liste se trouve ici. L'Ambassade belge ne peut pas donner de conseils supplémentaires sur les règles allemandes par Land.

    Liens utiles pour suivre la situation en Allemagne : le ministère allemand de la Santé (lien externe vers une page en allemand), le ministère allemand de l'Intérieur (lien externe vers une page en allemand), la police allemande(link is external) (lien externe vers une page en allemand) et l'Institut Robert Koch(link is external) (lien externe vers une page en allemand).

    Les zones à risque en Allemagne (telles que définies par la Belgique)

    La Belgique a également déclaré certaines zones allemandes comme étant des zones à risque. Vous pouvez trouver l'aperçu actuel ici. Lorsque vous rentrez en Belgique depuis une zone à risque, des mesures s'appliquent. Vous les trouverez ici et des explications supplémentaires ici(link is external). Veuillez noter que les mesures peuvent changer rapidement.

    Liens utiles pour suivre la situation belge : page d'accueil de l'ambassade de Belgique à Berlinsite d'information belge sur le corona(link is external)page d'accueil du SPF Affaires étrangères.

  • Photos et vidéos ! Phantasialand : avis aux amateurs de sensations fortes, Rookburgh dévoile ses secrets !

    EiGYwWGXkAAkyo1.jpg

    Les fans de parc d’attractions l’attendaient depuis 4 ans et la voilà enfin, la nouvelle zone thématique de Phantasialand : « Rookbugh » avec sa nouvelle attraction (première mondiale) Flying Launch Coaster « Fly » et son hôtel «  Charles Lindsberg ».

    Reportage vidéo de nos confrères de https://www.rideonblog.com/

     

    Difficile d’avoir des informations du côté de ce parc d’attractions situé à 1h30 de Liège, à Bruhl plus exactement près de Cologne. En effet, des poursuites judiciaires avait été introduites auprès des fans qui divulguaient certaines informations, photos ou vidéos…

    EiHDKkPWAAA365X.jpg

    Chaque nouvelle idée de projet est tenue secrètement jusqu’à l’ouverture et gare aux espions !

    Ce parc qui se tient dans un mouchoir de poche, vu sa petite superficie, arrive à sortir de terre des attractions et des hôtels incroyables avec une thématique sans pareil. Une importance du moindre détail y est apportée…à faire pâlir certains parcs d’attractions qui font plus penser à une fête foraine …sauf petits points négatifs il y a énormément d’escaliers que ce soit dans les files d’attente que ce soit dans le parc , le prix qui est aussi élevé que celui « Europapark » autre grand et beau parc d’attractions situé lui aussi en Allemagne (possibilité d'avoir des prix réduit sur le site du parc), et tous les cast-members ne parlent pas le français malgré l’effort que le parc fait de traduire les plans en français, néerlandais et anglais.

    hm-rookburgh-nacht-01.jpg

    Reportage photographique de nos confrères de Coasterforce Forum : https://coasterforce.com/forums/threads/phantasialand-f-l-y-vekoma-launched-flying-coaster.40920/page-201

     

    Mais le dépaysement total, la bonne gastronomie et spécialités culinaires, les attractions exceptionnelles et uniques font oublier ces petites zones d’ombre…. Quant à la saison de Noël, simplement fastueuse et grandiose....la thématique et la magie de Noël se retrouvent dans tout le parc sans exception.

    Les divers sites internet spécialisés en parc d’attractions et forums s’en donne à cœur joie sur les diverses spéculations et débats !

    Nous pouvons lire sur http://starparc.be/2018/12/phantasialand-donne-vie-a-l-experience-steampunk-ultime-de-jour-comme-de-nuit-rookburgh-rien-que-le-son-du-nom-du-prochain-univers-a

    « Rookburgh – rien que le son du nom du prochain univers à thème de Phantasialand est déjà évocateur de quelque chose de très particulier. Ici vous attendent les plus grandes des aventures dans des mondes phantastiques encore inexplorés. Des légendes audacieuses sur des pionniers de l’aviation. Des endroits mystérieux remplis d’appareils énigmatiques. De charmants voyages dans le temps, entre ciel et terre, entre aujourd’hui et hier. Déjà, la première annonce du nouvel univers à thème se trouvant maintenant en construction révélait quelque chose d’impressionnant : à Rookburgh, on pourra s’attendre à un panache steampunk magnifique, des expériences fascinantes et la montagne russe unique au monde F.L.Y., le tout premier Flying Launch Coaster du monde.

    EiHrCYsXcAUJ_Ml.jpg

    A Rookburgh, Phantasialand laisse fusionner avec un effort plus rigoureux et intensif que jamais une attraction inédite avec des décors grandioses en une expérience totale phénoménale. Mais ce n’est pas tout, car l’expérience Rookburgh continuera au-delà d’une visite au parc ce qui révèle les dernières nouvelles de Phantasialand !

     

    « Sleep like an Aeronaut », c’est-à-dire, dormir comme un aéronaute. Une petite phrase chargée de grandes histoires. Une petite phrase qui transforme maintenant un univers à thème en une aventure flambant neuve. Parce qu’à Rookburgh, quelque chose est sur le point de se produire qui lancera cette expérience totale dans une dimension révolutionnaire : l’Hôtel Charles Lindbergh.

     

    L’Hôtel Charles Lindbergh sera situé au cœur de Rookburgh. Entièrement intégré dans le futur univers à thème, il comptera 106 cabines avec 2 lits individuels et une salle de bain dans chacune d'elles. Pour les groupes plus grands, il y aura 16 cabines connectées pour un total de 8 chambres de 4 personnes chacune.

    EiHVG6-WoAAkI4j.jpg

     

    Mais c’est notamment sa fusion sans précédent avec l’univers à thème qui fera de cet hôtel une aventure inoubliable. Ceux qui passent la nuit à l’Hôtel Charles Lindbergh dorment au milieu de l’univers à thème. Cela en fait donc une expérience introuvable ailleurs dans le monde ! Les résidents de l’hôtel peuvent alors s’attendre à une aventure qui racontera sa propre histoire : une interaction unique au monde entre l’Hôtel Charles Lindbergh et la montagne russe lancée volante F.L.Y. !

     

    Rookburgh deviendra bien plus qu’un nouvel univers à thème de Phantasialand. Avec sa thématisation steampunk grandiose, sa montagne russe unique au monde et son Hôtel Charles Lindbergh dont toutes les facettes sont entièrement intégrées, Rookburgh donnera vie à une expérience qui ne connaît pas sa pareille au monde ! »

    Infos et prix super réduit à certaines dates : https://www.phantasialand.de/fr/

     

  • Obtenez 12 trajets en train dans toute la Belgique gratuitement ...Hello Belgium!

    (Re)découvrez plus de 500 destinations en Belgique

    Avec le Hello Belgium Railpass, la SNCB vous invite à (re)découvrir plus de 500 destinations à travers toute la Belgique ! Faites votre demande et recevez votre Railpass gratuit par la poste.

    Introduisez votre demande de Hello Belgium Railpass via ce lien : https://hello-belgium.be/#/generate-pass

    • Disponible pour tous les résidents belges de +12 ans
    • Valable pour 2 trajets simples par mois entre le 5 octobre 2020 et le 31 mars 2021 inclus
    • Il vous permet de voyager les jours de semaine à partir de 9h et sans limitation horaire durant les week-ends
    • Le Railpass est nominatif. Chaque voyageur remplit son propre Hello Belgium Railpass

    Les demandes peuvent être introduites jusqu'au 30 septembre 2020 inclus.

    Le Hello Belgium Railpass vous sera envoyé par courrier postal à votre adresse officielle, telle qu’indiquée dans le Registre national, et ce, endéans les 8 à 10 jours ouvrables après validation de votre demande.

    Pour les personnes n'ayant pas accès à internet ou ayant des difficultés à remplir le formulaire, veuillez contacter l’assistance téléphonique au 02/300.15.15 du lundi au dimanche de 7h à 21h30.

    Vous pouvez remplir le formulaire aussi pour les membres de votre familles, amis, ....pour cela veuillez-vous munir du numéro de Registre National de la personne pour laquelle vous introduisez la demande. Le numéro de Registre National est indiqué sur la carte d’identité ou sur le titre de séjour.

    Notez bien que le Hello Belgium Railpass gratuit sera envoyé à l’adresse officielle du demandeur du pass, pas à la vôtre.

    Attention : le Hello Belgium Railpass gratuit est nominatif, vous ne pouvez donc pas le transmettre ou le revendre. Les trajets remplis sur votre Hello Belgium Railpass gratuit ne peuvent être ni échangés, ni annulés. Présentez votre carte d’identité ou votre titre de séjour lors du contrôle de votre titre de transport.

    https://hello-belgium.be/#/

    home-image-new.jpg

     

  • Moules à 15 € à la Taverne - Restaurant "Le Kenworth"!

    118090013_1686074004892980_8971665280649741255_n.jpg

    Depuis plusieurs années (durant 15 jours),le restaurant "Le Kenworth" à Boncelles (spécialiste des préparations de moules) propose du mercredi 19 août au 31 août 2020 (midi et soir) plus de 45 variétés de spécialités de moules à des prix plus que démocratique! 15 €

    La réservation est souhaitée.

    N'hésitez pas à réserver au 04/336.39.03.

    Afin de contenter toute sa clientèle, le restaurant propose 2 services en soirée. (18h/18h30 et 20h/20h.30)

    Suite à la crise sanitaire que nous traversons, toutes les précautions sont respectées (distanciation sociale, désinfection des tables, cartes, chaises...entre les deux services.)

  • Il y a 70 ans, Julien Lahaut était assassiné à Seraing

    lahautjulien_0.jpg

    Reportage de Gianni Canova et Molly Kinet :

    JULIEN LAHAUT...06 septembre 1884--18 août 1950 à 66 ans...

    Le18 août c'est le 70ème anniversaire de l'assassinat de Julien Lahaut....Le tribun seresien sera abattu sur le pas de la porte de sa maison de la rue Vequee....Exemple de fraternité et de probité "notre Julien", chassé par les camarades socialistes (en 1920) il rejoindra le Parti Communiste de Jacqmotte et plus tard Député; en deviendra le Président....Pendant 25 ans Échevin à Seraing, l'infatigable lutteur contre "les nantis" et grand adversaire des abuseurs " de la lutte des classes," il fera, très jeune, le voyage de Russie avec son regiment d'auto-canons...il sera un farouche anti-nazi, arrêté et déporté il rentrera des camps encore plus "batailleur" qu'avant...Il avait disait-on du soleil dans ses poches et en donnait aux camarades...Il deviendra Député............Pour ses funérailles le 22 août plus de 400.000 personnes seront à Seraing pour suivre le convoi de son ultime voyage...Il sera veillé dans la chambre ardente installée dans le Théâtre des Égaux qu'il avait crée .... en 1921. Un bronze grandeur nature de 3 metres rappelle sa stature imposante sur sa tombe au Cimetière de la rue Tavier...70 ans, c'était hier camarade...Repose en paix....

    https://www.facebook.com/gianni.canova.399/videos/761439141288401/UzpfSTEwMDAyMjY2OTY3MDg2MTo3NjQxMDU2ODc2ODg0MTM/?__tn__=%2CdCH-R-R&eid=ARD7D1Smgm5s-AIcEanrsp_75Luxp0YxencFeVtMyHGZ2m9EfWm4_LOp6Br4bfiAb7W0S2fB130fLPPp&hc_ref=ARRhBg_GS_J2lgUYRBwIFwUXLHgeD_9OGixDpxzvK1RXX6eULFKdD40zwP7giD9ivto&fref=nf

     

    Reportage d'Olivier Thunus (RTBF)

    Ce mardi 18 août marque le 70e anniversaire de l’assassinat du député communiste serésien Julien Lahaut. L’homme longtemps accusé d’avoir crié le " Vive la République " entendu lors de la prestation de serment du futur roi Baudouin en tant que prince royal une semaine plus tôt.

    On sait aujourd’hui que ce cri devait être lancé par l’ensemble des élus de ce parti mais que la voix captée par les documents sonores de l’époque était celle du député carolorégien Henri Glineur. Cet anniversaire est marqué, comme chaque année, par une commémoration au cimetière des Biens communaux de Seraing.

    Assassins jamais punis

    18 août 1950. 21h15. Deux hommes sonnent à la porte du 65 rue de la Vecquée à Seraing. C’est le domicile du député communiste Julien Lahaut, président du parti communiste belge (fonction honorifique). C’est son épouse qui ouvre la porte. Les deux hommes demandent à parler au député. Un d’eux se présente comme le " camarade Hendrickx ". Julien Lahaut arrive. Trois coups de feu résonnent.

    Ils sont tirés avec un pistolet automatique de calibre 45. Un d’entre eux sera mortel, une balle dans l’abdomen. Une quatrième balle sera tirée dans sa joue, puis une cinquième qui ne touche que le seuil de la maison. Julien Lahaut est mort. Les deux hommes prennent la fuite en voiture. Deux complices les y attendent. Ils ne seront finalement pas punis pour cet assassinat.

    Très populaire

    Julien Lahaut est pourtant une personnalité politique très populaire. 100.000 personnes l’accompagneront lors de ses funérailles. Le personnel des grandes entreprises liégeoises observera un arrêt de travail à ce moment.

    L’homme est né à Seraing le 6 septembre 1884 et très jeune, il est marqué par les questions sociales et le combat syndical. A 7 ans déjà, il jouait à manifester dans la rue, avec un drapeau rouge, en chantant " Vive la révolution ".

    Un idéal qui se trouvera renforcé lors de la première guerre mondiale. A ce moment, il est engagé volontaire, affecté à l’unité des auto-canons qui se retrouve sur le front russe au moment du déclenchement de la révolution russe (1917). Il en reviendra imprégné des idéaux communistes. En 1932 et 1936, il est un des leaders des grandes grèves de l’époque.

    C’est aussi en 1932 qu’il est élu député, un des trois premiers communistes à siéger à la Chambre. Il y sera réélu sans discontinuer jusqu’à son assassinat. Autre fait marquant, en 1941, en pleine occupation allemande, il mène la " grève des 100.000 " qui voit de très nombreux ouvriers métallurgistes liégeois arrêter le travail. Une action qui fera réagir Hitler en personne. Un mois et demi plus tard, il sera arrêté et déporté.

    Une enquête bâclée

    Au moment de l’assassinat, plusieurs pistes sont évoquées, dont un lien avec le " Vive la République " et la mouvance léopoldiste. C’est une semaine plus tôt, le 11 août 1950, que le roi Léopold III avait transféré ses pouvoirs au Prince royal Baudouin, avant d’abdiquer en sa faveur près d’un an plus tard.

    Mais cette piste ne sera pas la bonne. Et dès le départ, l’enquête n’a pas bien débuté. Tout d’abord, le juge d’instruction en charge du dossier (parce qu’il était de garde ce soir-là) était le plus inexpérimenté des juges liégeois. C’était sa première grande enquête criminelle. Les lieux n’ont pas été sécurisés, le corps a été déplacé, de nombreuses personnes sont présentes, des traces ont été détruites et des indices déplacés.

    En 1972, l’enquête sera classée sans suite, ce qui fera scandale. Il faudra attendre le résultat d’une enquête menée par trois historiens pour que la vérité sur cet assassinat soit connue, en 2015. Les quatre complices et auteurs ont été identifiés : François Goossens, les frères Eugène et Alex Devillé et Jan Hamelrijck. Tous quatre sont des militants anticommunistes, membre d’un réseau dont le chef, André Moyen, bénéficie de relations et protections au sein de la police judiciaire et parmi les dirigeants de plusieurs grandes entreprises. Aucun ne sera condamné pour cette affaire et cet assassinat s’inscrit donc aussi dans un contexte de guerre froide qui avait déjà vu un premier projet d’homicide de Julien Lahaut voir le jour en 1948.

    70 ans après

    La popularité de Julien Lahaut continue de traverser les années. C'est notamment le cas au cimetière de Seraing où les rassemblements ontrégulièrement lieu.

    La popularité de Julien Lahaut continue de traverser les années. C'est notamment le cas au cimetière de Seraing où les rassemblements ontrégulièrement lieu.

    Septante ans plus tard, la commémoration de cet assassinat reste un rendez-vous annuel pour les communistes belges et leurs héritiers. Julien Lahaut est aussi un des deux seuls parlementaires en exercice à avoir été assassiné depuis l’indépendance de la Belgique, le second étant André Cools.

    Outre le mystère et le scandale entourant cette mort, la popularité de l’homme est aussi un élément qui intervient dans la mémoire persistante du député serésien, comme le précise l’historien Jules Pirlot, président du Carcob (Centre des archives du communisme en Belgique) : " Il y a eu des tas de gens qui étaient au courant et qui se sont tus. Ça, c’est une partie de la réponse à pourquoi ces commémorations. Julien Lahaut, on commémore aussi parce qu’il a été assassiné et que les assassinats politiques sont très rares en Belgique. C’est un cas spécial. A cause de sa popularité extrême puisqu’il était déjà une légende de son vivant, et à cause de ce mystère qu’il y a autour de l’assassinat. Quand il y a eu un classement sans suite au début des années’70, c’était évidemment un scandale. Et puis il y a eu les révélations en’87. Un journaliste et un historien flamands qui faisaient une enquête dans les milieux d’extrême droite flamands sont remontés à l’équipe du criminel et on sait dès lors qui est l’assassin. Donc chaque fois ça relance cette volonté à la fois de connaître la vérité mais aussi de ne pas oublier ", explique-t-il.

    Pour la mémoire de celui qu’un comte polonais avait surnommé " L’homme qui portait le soleil dans sa poche et en donnait un morceau à chacun " durant sa captivité lors de la seconde guerre mondiale, il reste aussi de nombreux livres, une pièce dont il est le héros (" L’homme qui avait le soleil dans sa poche ", de Jean Louvet), et cinq rues portant son nom (à Seraing, Liège, Charleroi, Courcelles et Morlanwez).