Seraing - Page 2

  • Il y a 70 ans, Julien Lahaut était assassiné à Seraing

    lahautjulien_0.jpg

    Reportage de Gianni Canova et Molly Kinet :

    JULIEN LAHAUT...06 septembre 1884--18 août 1950 à 66 ans...

    Le18 août c'est le 70ème anniversaire de l'assassinat de Julien Lahaut....Le tribun seresien sera abattu sur le pas de la porte de sa maison de la rue Vequee....Exemple de fraternité et de probité "notre Julien", chassé par les camarades socialistes (en 1920) il rejoindra le Parti Communiste de Jacqmotte et plus tard Député; en deviendra le Président....Pendant 25 ans Échevin à Seraing, l'infatigable lutteur contre "les nantis" et grand adversaire des abuseurs " de la lutte des classes," il fera, très jeune, le voyage de Russie avec son regiment d'auto-canons...il sera un farouche anti-nazi, arrêté et déporté il rentrera des camps encore plus "batailleur" qu'avant...Il avait disait-on du soleil dans ses poches et en donnait aux camarades...Il deviendra Député............Pour ses funérailles le 22 août plus de 400.000 personnes seront à Seraing pour suivre le convoi de son ultime voyage...Il sera veillé dans la chambre ardente installée dans le Théâtre des Égaux qu'il avait crée .... en 1921. Un bronze grandeur nature de 3 metres rappelle sa stature imposante sur sa tombe au Cimetière de la rue Tavier...70 ans, c'était hier camarade...Repose en paix....

    https://www.facebook.com/gianni.canova.399/videos/761439141288401/UzpfSTEwMDAyMjY2OTY3MDg2MTo3NjQxMDU2ODc2ODg0MTM/?__tn__=%2CdCH-R-R&eid=ARD7D1Smgm5s-AIcEanrsp_75Luxp0YxencFeVtMyHGZ2m9EfWm4_LOp6Br4bfiAb7W0S2fB130fLPPp&hc_ref=ARRhBg_GS_J2lgUYRBwIFwUXLHgeD_9OGixDpxzvK1RXX6eULFKdD40zwP7giD9ivto&fref=nf

     

    Reportage d'Olivier Thunus (RTBF)

    Ce mardi 18 août marque le 70e anniversaire de l’assassinat du député communiste serésien Julien Lahaut. L’homme longtemps accusé d’avoir crié le " Vive la République " entendu lors de la prestation de serment du futur roi Baudouin en tant que prince royal une semaine plus tôt.

    On sait aujourd’hui que ce cri devait être lancé par l’ensemble des élus de ce parti mais que la voix captée par les documents sonores de l’époque était celle du député carolorégien Henri Glineur. Cet anniversaire est marqué, comme chaque année, par une commémoration au cimetière des Biens communaux de Seraing.

    Assassins jamais punis

    18 août 1950. 21h15. Deux hommes sonnent à la porte du 65 rue de la Vecquée à Seraing. C’est le domicile du député communiste Julien Lahaut, président du parti communiste belge (fonction honorifique). C’est son épouse qui ouvre la porte. Les deux hommes demandent à parler au député. Un d’eux se présente comme le " camarade Hendrickx ". Julien Lahaut arrive. Trois coups de feu résonnent.

    Ils sont tirés avec un pistolet automatique de calibre 45. Un d’entre eux sera mortel, une balle dans l’abdomen. Une quatrième balle sera tirée dans sa joue, puis une cinquième qui ne touche que le seuil de la maison. Julien Lahaut est mort. Les deux hommes prennent la fuite en voiture. Deux complices les y attendent. Ils ne seront finalement pas punis pour cet assassinat.

    Très populaire

    Julien Lahaut est pourtant une personnalité politique très populaire. 100.000 personnes l’accompagneront lors de ses funérailles. Le personnel des grandes entreprises liégeoises observera un arrêt de travail à ce moment.

    L’homme est né à Seraing le 6 septembre 1884 et très jeune, il est marqué par les questions sociales et le combat syndical. A 7 ans déjà, il jouait à manifester dans la rue, avec un drapeau rouge, en chantant " Vive la révolution ".

    Un idéal qui se trouvera renforcé lors de la première guerre mondiale. A ce moment, il est engagé volontaire, affecté à l’unité des auto-canons qui se retrouve sur le front russe au moment du déclenchement de la révolution russe (1917). Il en reviendra imprégné des idéaux communistes. En 1932 et 1936, il est un des leaders des grandes grèves de l’époque.

    C’est aussi en 1932 qu’il est élu député, un des trois premiers communistes à siéger à la Chambre. Il y sera réélu sans discontinuer jusqu’à son assassinat. Autre fait marquant, en 1941, en pleine occupation allemande, il mène la " grève des 100.000 " qui voit de très nombreux ouvriers métallurgistes liégeois arrêter le travail. Une action qui fera réagir Hitler en personne. Un mois et demi plus tard, il sera arrêté et déporté.

    Une enquête bâclée

    Au moment de l’assassinat, plusieurs pistes sont évoquées, dont un lien avec le " Vive la République " et la mouvance léopoldiste. C’est une semaine plus tôt, le 11 août 1950, que le roi Léopold III avait transféré ses pouvoirs au Prince royal Baudouin, avant d’abdiquer en sa faveur près d’un an plus tard.

    Mais cette piste ne sera pas la bonne. Et dès le départ, l’enquête n’a pas bien débuté. Tout d’abord, le juge d’instruction en charge du dossier (parce qu’il était de garde ce soir-là) était le plus inexpérimenté des juges liégeois. C’était sa première grande enquête criminelle. Les lieux n’ont pas été sécurisés, le corps a été déplacé, de nombreuses personnes sont présentes, des traces ont été détruites et des indices déplacés.

    En 1972, l’enquête sera classée sans suite, ce qui fera scandale. Il faudra attendre le résultat d’une enquête menée par trois historiens pour que la vérité sur cet assassinat soit connue, en 2015. Les quatre complices et auteurs ont été identifiés : François Goossens, les frères Eugène et Alex Devillé et Jan Hamelrijck. Tous quatre sont des militants anticommunistes, membre d’un réseau dont le chef, André Moyen, bénéficie de relations et protections au sein de la police judiciaire et parmi les dirigeants de plusieurs grandes entreprises. Aucun ne sera condamné pour cette affaire et cet assassinat s’inscrit donc aussi dans un contexte de guerre froide qui avait déjà vu un premier projet d’homicide de Julien Lahaut voir le jour en 1948.

    70 ans après

    La popularité de Julien Lahaut continue de traverser les années. C'est notamment le cas au cimetière de Seraing où les rassemblements ontrégulièrement lieu.

    La popularité de Julien Lahaut continue de traverser les années. C'est notamment le cas au cimetière de Seraing où les rassemblements ontrégulièrement lieu.

    Septante ans plus tard, la commémoration de cet assassinat reste un rendez-vous annuel pour les communistes belges et leurs héritiers. Julien Lahaut est aussi un des deux seuls parlementaires en exercice à avoir été assassiné depuis l’indépendance de la Belgique, le second étant André Cools.

    Outre le mystère et le scandale entourant cette mort, la popularité de l’homme est aussi un élément qui intervient dans la mémoire persistante du député serésien, comme le précise l’historien Jules Pirlot, président du Carcob (Centre des archives du communisme en Belgique) : " Il y a eu des tas de gens qui étaient au courant et qui se sont tus. Ça, c’est une partie de la réponse à pourquoi ces commémorations. Julien Lahaut, on commémore aussi parce qu’il a été assassiné et que les assassinats politiques sont très rares en Belgique. C’est un cas spécial. A cause de sa popularité extrême puisqu’il était déjà une légende de son vivant, et à cause de ce mystère qu’il y a autour de l’assassinat. Quand il y a eu un classement sans suite au début des années’70, c’était évidemment un scandale. Et puis il y a eu les révélations en’87. Un journaliste et un historien flamands qui faisaient une enquête dans les milieux d’extrême droite flamands sont remontés à l’équipe du criminel et on sait dès lors qui est l’assassin. Donc chaque fois ça relance cette volonté à la fois de connaître la vérité mais aussi de ne pas oublier ", explique-t-il.

    Pour la mémoire de celui qu’un comte polonais avait surnommé " L’homme qui portait le soleil dans sa poche et en donnait un morceau à chacun " durant sa captivité lors de la seconde guerre mondiale, il reste aussi de nombreux livres, une pièce dont il est le héros (" L’homme qui avait le soleil dans sa poche ", de Jean Louvet), et cinq rues portant son nom (à Seraing, Liège, Charleroi, Courcelles et Morlanwez).

  • Une sérésienne, Gaetana Nuccia Puccio à Top Women 2020 !

     

    C’est une directrice du concept et journaliste, Madame Nathalie De Reuth, qui nous répond avec passion et enthousiame : « Top Women Belgique offre la possibilité aux participantes de reprendre confiance en elles et ce dès l’inscription. Inscription qui est gratuite, il suffit de trouver quelques sponsors pour aider l’organisation à proposer des activités tout au long de l’année, rencontre avec des personnalités (en 2020 David Jeanmotte qui est le parrain de la manifestation), divers coaching, travaux de formation, divers défis, travail intérieur ….Souvent les participantes ont  une histoire très lourde et ce parcours à Top Women Belgium les aide à surpasser ces moments particuliers. Il faut un podium mais le fait de participer à ce concours, toutes les participantes repartent gagnante de cette expérience exceptionnelle et unique. Elles étaient 1300 au départ, 120 en demi-finale et elles se retrouvent à 45 en finale. Elles devront défiler et se présenter en tenue de ville, en tenue de soirée et le plus grand challenge... en lingerie   »

    Gaetana Nuccia Puccio est une des participantes et  habite à Seraing depuis longtemps. Maman comblée de trois merveilleuses perles, la vie l’a conduite sur des sentiers épineux et elle a dû faire preuve d’un courage hors norme. En effet, un de ses fils est décédé à l’âge de 30 ans, des suites d'un cancer et le deuxième se bat encore à l’heure actuelle contre la même maladie. C’est un combat quotidien et toutes ces épreuves l’ont fortement affecté mais en même temps, cela lui a permis de se battre corps et âme pour essayer de sortir de cette spirale infernale. Voyant sa détresse, sa tristesse, sa fille lui a fait un énorme cadeau, elle l’a inscrite à cette magnifique aventure humaine qu’est Top Women.  Grâce aux coachings, aux rencontres avec les topines (les autres candidates) , elle est arrivée à avoir une meilleure estime de soi, à s’aimer telle qu’elle est,  avec les cicatrices que la vie lui a infligées et à être plus indulgente envers elle-même. Désormais, elle part de l’avant et est fière de ce chemin parcouru.  Gaetana est une autre personne et  revit tout simplement.

    La finale aura lieu ce 13 septembre à Nivelles à l’hôtel Van Der Valk. Au vu de la crise sanitaire que nous traversons, toutes les informations complémentaires seront données début du mois de septembre.

    Nouvelle inscription pour l’année 2021 débute le jeudi 20/8/2020.

    https://www.facebook.com/lesalondelafemmecastingtopwomen/

    https://www.facebook.com/groups/topwomenbelgium/

    https://www.topwomen.be

     

     

    116794880_2741373502743029_4721736226485726802_n.jpg

    70867197_2388562467892527_4712719368809611264_o.jpg

    106991673_217225586022184_1730144085196025480_n.jpg

    116736146_771487350346319_139746371950472658_n.jpg

    116789083_671646473696593_29215375421747515_n.jpg

    117319658_352729865746148_9080872718892523259_n.jpg

    110249848_332585864411414_6997977271176811065_n.jpg

    106896419_563852034249246_2524955665477729811_n.jpg

    116133588_342978910029256_7338371475230431556_n.jpg

    117957242_588519618479941_1884972712627985014_n.jpg

    118213750_430860091162767_633967393455068256_n.jpg

    118085637_300533381039713_4709065931822660915_n.jpg

     

     

     

     

     

  • N63 – Seraing : circulation réduite à une voie sur le pont d’Ougrée vers Sclessin pendant 2 semaines

    Afin d’effectuer un chantier de réparation des joints de dilatation sur le pont d’Ougrée, la circulation sera réduite à une seule voie sur le pont d’Ougrée uniquement en direction de Sclessin du mardi 18 août au lundi 31 août.

    Concrètement, de Boncelles vers Sclessin, la circulation s’effectuera comme suit :

    - du mardi 18 août au lundi 24 août : les usagers circuleront sur la voie de gauche ;

    - du mardi 25 août au lundi 31 août : les usagers circuleront sur la voie de droite.

    Par ailleurs, pendant la durée des travaux :

    - les usagers circulant sur la N90a à Ougrée ne pourront plus rejoindre la N63 vers Sclessin

    ils seront invités à emprunter la N63 vers Boncelles pour effectuer un demi-tour au niveau du pont du Centenaire ;

    - les usagers qui circulent sur la N63 depuis Boncelles et qui souhaitent emprunter la bretelle de sortie « Angleur/Seraing/Ougrée-Bas » vers la N90a circuleront sur une seule voie (en rose sur la carte).

    sg téléchargement.png

  • Port du masque obligatoire à Seraing: de nouvelles rues concernées

    Le 6 août dernier, un nouvel arrêté de police a été rédigé afin de déterminer avec précisions les endroits du territoire sérésien, propices à divers rassemblements, où le port du masque est devenu obligatoire.

     

    Toutefois, la liste de lieux et de voiries (ou portions) dressée et donnée aux citoyens a depuis fait l’objet de nouvelles analyses. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, en accord avec les membres du collège, a jugé opportun d’imposer le port du masque dans de nouvelles rues et d’ainsi les ajouter à la liste des lieux déterminés.

     

    Un nouvel arrêté de police a donc été rédigé en ce sens (rendant celui du 6 août obsolète) et est d’application depuis le 10 août 2020.

     

    A compter de cette date, et jusqu’à nouvel ordre, le port du masque est uniquement obligatoire :

     

    Sur les marchés ;

    Dans les cimetières ;

    Les parkings privés ou publics aménagés ;

    Les plaines et aires de jeux ;

    Les parcs publics ;

    La rue de Marnix ;

    Les bâtiments publics (tant pour le personnel que pour les visiteurs) de la Ville de Seraing.

    Au lieu-dit « mare aux joncs », sur l’espace central où se situent les barbecues y compris les tronçons de l’avenue du Banc et de l’avenue des Joncs qui le ceinturent ;

    Avenue du Ban entre la rue de Plainevaux et l’avenue des Joncs.;

    Rue des Nations–Unies ;

    Rue du Papillon, 4100 SERAING ;

    Rue Smeets, 4100 SERAING ;

    Rue du Molinay, 4100 SERAING ;

    Rue Strivay, 4100 SERAING ;

    rue Nicolay, 4102 SERAING (OUGREE) ;

    rue de Boncelles, 4102 SERAING (OUGREE), dans le tronçon compris entre les rues Nicolay et de Noidans ;

    avenue du Centenaire, 4102 SERAING (OUGREE) ;

    rue de Rotheux, 4100 SERAING, dans le tronçon compris entre les rues des Comtes d’Egmond et de Hornes et Lemonnier, en lieu et place de l’immeuble numéroté 110 ;

    avenue de la Concorde, 4100 SERAING, dans le tronçon compris entre le boulevard Pasteur et la rue de la Boverie ;

    rue du Sewage, 4100 SERAING ;

    parc artisanal de la Boverie et parc commercial de la Boverie, 4100 SERAING ;

    rue du Têris, 4100 SERAING ;

    rue Puits-Marie, 4100 SERAING ;

    boulevard urbain ;

    parc artisanal LD ;

    centre commercial de BONCELLES ;

    parc scientifique du Sart Tilman ;

    LIEGE SCIENCE.PARK ;

    parc artisanal Greiner ;

    parc industriel Haut Pré ;

    parc artisanal du site Collard ;

    parc industriel du SPE ;

    rue Patenier, 4100 SERAING ;

    rue Laplace, 4100 SERAING ;

    rue Mahaim, 4100 SERAING, dans le tronçon compris entre les rues Patenier et de la Glandée;

    rue de I’Eglise, 4100 SERAING (BONCELLES) ;

    avenue du Gerbier,4100 SERAING (BONCELLES) ;

    rue Wagner, 4100 SERAING (BONCELLES), dans Ie tronçon compris entre la rue Solvay et la cour Baron ;

    Place du Pairay, 4100 SERAING ;

    Rue du Pairay, jusque sa jonction avec la rue Lahaut, 4100 SERAING ;

    Rue Chapuis, depuis le carrefour avec la rue du Pairay, jusqu’à l’immeuble coté 111 inclus, 4100 SERAING ;

    Rue de la Baume, depuis le carrefour avec la rue du Pairay, jusqu’à l’immeuble coté 35 inclus, 4100 SERAING ;

    Esplanade du Pont, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue du Pont, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue Grand-Vinâve, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Place des Quatre Grands, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue Wettinck, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue Baivy, dans le tronçon compris entre les rues des Mineurs et de la Station, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue Nihar, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue de la Station, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Avenue Leman dans le tronçon compris entre les rues de la Station et d’Ordange, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Rue Sualem, 4101 SERAING (JEMEPPE) ;

    Place Merlot, 4100 SERAING ;

    Rue de Tavier, dans le tronçon compris entre les rues de l’Aîte et de Plainevaux, 4100 SERAING ;

    Rue de Plainevaux, entre la rue de Tavier et l’avenue du Progrès , 4100 SERAING ;

    Rue Lemonnier, dans le tronçon compris entre les rue de Rotheux et des Villas, 4100 SERAING ;

    Place des Verriers ;

    Boulevard Pasteur ;

    Rue de Rotheux, entre l’immeuble coté 110 inclus et la rue des Comtes d’Egmont et de Hornes, 4100 SERAING ;

    Rue de Tilff, dans le tronçon compris entre la route du Condroz et la rue du Midi, 4100 SERAING (BONCELLES) ;

    Esplanade de l’Avenir, 4100 SERAING ;

    Rue Cockerill, 4100 SERAING ;

    Rue de la Banque, 4100 SERAING ;

    Rue de Marnix, dans le tronçon dédié aux salons, 4100 SERAING ;

    Rue Janson, 4100 SERAING ;

    Rue Ferrer, dans le tronçon compris entre les rues Janson et Peetermans, 4100 SERAING.

    Afin de permettre à l’ensemble des citoyens de pouvoir respecter ces nouvelles mesures, le présent arrêté a été affiché à chaque endroit où le port du masque est obligatoire, et est accompagné du pictogramme recommandé.

     

    Cette liste est susceptible d’être revue à intervalles réguliers. Si tel est le cas, la Ville de Seraing vous tiendra naturellement au courant.

     

    Pour s’assurer du respect de cette obligation, les contrôles de police sur la zone sont également renforcés.

     

    La Ville de Seraing compte sur l’ensemble des citoyen.ne.s pour se conformer strictement à cette obligation.

     

    Prenez soin de vous !

    Fomat-couverture-site-web-2-300x114.png

    Sources : https://www.seraing.be/port-du-masque-obligatoire-a-seraing-de-nouvelles-rues-concernees/?fbclid=IwAR2cCB2JLUsHCTH2_7kqbUeYjqVWcJEKA5q83UHGVYWqTm58u3yKYmliO-A

  • Eclaircissement sur le port du masque à Seraing...

    Voici la situation à ce mercredi 29 juillet, vu les rebondissements à tout moment.....

    Plusieurs communes liégeoises ont envisagé d’imposer le masque sur l’ensemble de leur territoire, suite au durcissement des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19 annoncées par la Première ministre à l’issue du conseil national de sécurité. Seraing et Chaudfontaine sont mêmes passées à l’acte. Avant d’être forcées de faire marche arrière par les services du gouverneur.

    Francis Bekaert, le bourgmestre de Seraing, a annoncé sur les réseaux sociaux sa décision d’imposer dorénavant le masque sur l’ensemble du territoire sérésien. Mais l’arrêté de police n’était toujours pas signé ! Ni par le bourgmestre Francis Bekaert, ni par la bourgmestre faisant fonction Déborah Géradon. Pour les communes qui voudraient imposer le port du masque, un arrêté ministériel impose une concertation avec le gouverneur, ainsi qu’avec le service régional de santé, en l’occurrence l’Aviq.

    Donc à ce jour, les personnes qui se rendront sur les marchés, dans les cimetières, les parkings privés ou publics aménagés, les plaines et aires de jeux, les parcs publics et espaces verts (en ce compris la Mare aux Joncs), la rue de Marnix, les bâtiments publics (tant pour le personnel que pour les visiteurs) de la Ville de Seraing devront obligatoirement porter un masque, sous peine de recevoir une amende.

    Les autorités locales imposent également le port du masque dans les rues commerçantes du territoire:

    place du Pairay (jusqu’à la jonction de la rue Lahaut),

    rue Chapuis (de la rue du Pairay jusqu’au 111 de la rue Chapuis),

    rue de la Baume (de la rue du Pairay au numéro 35 de la rue de la Baume),

    Esplanade du Pont,

    rue du Pont,

    rue Grand Vinâve,

    place des Quatre Grands,

    rue Wettinck,

    rue Baivy (entre les rues des Mineurs et de la Station),

    rue Nihar,

    rue de la Station,

    Avenue Leman (entre les rues de la Station et d’Ordange),

    rue Sualem,

    place Merlot,

    rue de Tavier,

    rue de Plainevaux,

    rue de Rotheux (jusqu’à l’Avenue du Progrès),

    rue Lemonier (entre les rues de Rocheux et des Villas),

    rue de Rotheux (entre les rues Egmont et le numéro 110 de la rue de Rotheux),

    rue de Tilff (entre les rues du Condroz et du Midi),

    Esplanade de l’Avenir,

    rue Cockerill,

    rue Janson,

    rue Ferrer (de la rue Janson à la rue Peetermans).

    Sources : https://www.lameuse.be/610554/article/2020-07-29/port-du-masque-obligatoire-panique-bord-dans-plusieurs-communes-liegeoises

    https://www.seraing.be/la-ville-de-seraing-impose-le-port-du-masque-dans-plusieurs-espaces-du-territoire/

     

    Fomat-couverture-site-web-2-300x114.png

     

  • Vidéo!« Jérusalema » de Master KG ! Le tube de l’été 2020 boudé par les radios et médias belges ?

    Et vous connaissez vous cette chanson et la danse de ce tube ? Vous trouverez ci-dessous la vidéo officielle ainsi que une des vidéos de la danse!

    Alors que la chanson cartonne et que les chorégraphies dansées (danse de ligne ou « balli di gruppo ») par des milliers d’internautes inondent la toile et les réseaux sociaux, la chanson est ignorée par les médias belges alors que rien que la vidéo originale compte à ce jour plus de 55 millions de vue! Et ne comptons pas toutes les vidéos postées par des milliers de personnes sur Youtube, Facebook, Twitter…comptabilisant des dizaines de millions de vue rien que pour la chorégraphie (danse de ligne).

    La carrière musicale de Master KG a commencé lorsqu'il a pris contact avec DJ Maebela et qu'ils ont commencé à expérimenter de la musique électronique. Il disposait déjà d'un arsenal complet d'instruments et de compétences pour fabriquer des rythmes.

    En 2016, plus aguerrit, il sort son premier single " Situation ". Après avoir signé sur son label actuel, Open Mic Productions, Master KG sort son premier album " Skeleton Move " en 2018.

    Master KG a collaboré avec un certain nombre d'artistes, dont Zanda Zakuza, Makhadzi et Nomcebo. Il chante dans sa langue locale, le khelovedu, une langue parlée par le peuple Lovedu. Master KG s'est produit dans un certain nombre d'autres pays, dont la Zambie.

    En octobre 2019, Master KG sort de son album "Jerusalema" un autre titre appelé " Jerusalem ". Il met en vedette la chanteuse Nomcebo Zikode sur cette chanson groovy.

    hqdefault.jpg

    Voici la choré ! A vous d'essayer!

  • Dans votre journal "La Meuse" édition Liège de ce mardi!

    •  

    Le fleuriste sérésien Stéphane Altmann, 42 ans, ne sait plus qui implorer afin de pouvoir travailler tranquillement et sereinement. Avec 32 vols par effraction subis en près de sept mois et 15.000 euros de préjudice, la situation devient insoutenable et financièrement et nerveusement. Récit d’un calvaire de sept mois.

    Stéphane Altmann, 42 ans, est fleuriste dans le quartier du Molinay à Seraing. Il fait tourner la boutique « A fleur de soi » et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il est à fleur de peau. Et on comprend pourquoi.

    B9724123752Z.1_20200727185333_000+GKKGD7V49.1-0.jpg

    high_d-20200727-GH5RKM.jpg

  • Des mesures supplémentaires pour renforcer la double stratégie de lutte contre le rebond du Coronavirus

    Le Conseil national de sécurité élargi aux Ministres-présidents s’est réuni suite à l’évolution de la situation épidémiologique qui est, comme toujours, suivie en continu. Sur base des nouvelles informations sanitaires, un nouveau rapport a été demandé ce weekend au Celeval. Sur base de ce rapport, il a été décidé de renforcer la stratégie à deux volets – national et local – mise en place la semaine dernière pour faire face à la résurgence du virus.

    A ce titre, à partir du mercredi 29 juillet et pendant au moins quatre semaines (jusque fin août), il a été décidé que :

    • Jusqu’à présent, la bulle sociale de chaque individu se limitait à 15 personnes par semaine. A partir de mercredi, elle passera à 5 personnes, toujours les mêmes, pour les quatre prochaines semaines – et ce, pour un foyer tout entier et non plus par personne. Les enfants de moins de 12 ans ne comptent pas dans ces 5 personnes. Ces 5 personnes sont des gens en plus du foyer avec qui des contacts rapprochés ont lieu, c’est-à-dire des contacts pendant lesquels les distances de sécurité ne sont pas toujours assurées.
    • Les rassemblements non-encadrés comme les réunions de famille ou entre amis seront limitées à un maximum de 10 personnes (enfant de moins de 12 ans non-compris). Cette limite s’applique également aux réceptions et aux banquets.
    • Pour les événements encadrés et régis par des protocoles, les bourgmestres ont la charge de réévaluer de façon scrupuleuse les activités qu’ils organisent ou qu’ils ont déjà autorisés sur leur territoire, eu égard à l’évolution épidémiologique. De toute manière, les événements attirant un large public seront strictement limités à un maximum 100 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur avec le port du masque obligatoire. Ce nombre maximal ne peut être atteint qu’à la condition du respect strict des règles de sécurité et des protocoles.
    • Le télétravail est fortement recommandé quand c’est possible afin d’éviter trop de contact entre collègues.
    • Les règles précédemment en vigueur dans les magasins, à savoir le fait de faire ses courses seul (ou accompagné d’un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance) pour une durée de 30 minutes (sauf en cas de rendez-vous) sont rétablies.
    • Afin d’éviter certaines affluences dans des endroits très fréquentés du pays, la mesure qui visait à accorder des trajets en train gratuits aux citoyens sera reportée en septembre.
    • Le tracing sera accentué dans certaines situations spécifiques où le risque d’épidémie est plus élevé car les individus sont « activement présents », c’est-à-dire en mouvement. Dans ces endroits, des informations de contact seront également demandées, comme dans les centres de bien-être et les cours de sport. Une liste complète des lieux concernés sera publiée dans le décret ministériel. A cet égard, ils seront soumis aux mêmes obligations que le secteur de l’Horeca.

    Approche locale

    Le Conseil national de Sécurité insiste pour que les autorités locales prennent des mesures fermes dans leur commune si la situation épidémiologique se détériore. Ils reçoivent les données épidémiologiques des autorités régionales et disposent de toute la possibilité d’intervenir si la situation l’exige.

    1400_788.jpg

  • La Ville de Seraing impose le port du masque dans plusieurs espaces du territoire (24/7/2020)

    A la date du 24 juillet 2020, à la suite de la dernière réunion du Conseil National de Sécurité, la Ville de Seraing a décidé de prendre des mesures locales pour limiter la propagation du coronavirus.

    Le Conseil National de Sécurité (CNS) s’est réuni ce jeudi 23 juillet afin de prendre de nouvelles mesures pour limiter le nombre de contaminations et ainsi éviter une aggravation de la situation sanitaire.

    A la suite de cette importante réunion, le collège de police de la Ville de Seraing s’est rassemblé ce vendredi matin pour prendre des dispositions locales.

    En parallèle aux nouvelles règles établies par le CNS, la Ville de Seraing, sous l’impulsion de son Bourgmestre, Francis Bekaert, et en parfaite collaboration avec son collège communal et de police, a rédigé un arrêté de police visant à imposer le port du masque dans certains espaces sérésiens.

    A partir de ce samedi 25 juillet, les personnes qui se rendront sur les marchés, dans les cimetières, les parkings privés ou publics aménagés, les plaines et aires de jeux, les parcs publics et espaces verts (en ce compris la Mare aux Joncs), la rue de Marnix, les bâtiments publics (tant pour le personnel que pour les visiteurs) de la Ville de Seraing devront obligatoirement porter un masque, sous peine de recevoir une amende.

    Les autorités locales imposent également le port du masque dans les rues commerçantes du territoire: place du Pairay (jusqu’à la jonction de la rue Lahaut), rue Chapuis (de la rue du Pairay jusqu’au 111 de la rue Chapuis), rue de la Baume (de la rue du Pairay au numéro 35 de la rue de la Baume), Esplanade du Pont, rue du Pont, rue Grand Vinâve, place des Quatre Grands, rue Wettinck, rue Baivy (entre les rues des Mineurs et de la Station), rue Nihar, rue de la Station, Avenue Leman (entre les rues de la Station et d’Ordange), rue Sualem, place Merlot, rue de Tavier, rue de Plainevaux, rue de Rotheux (jusqu’à l’Avenue du Progrès), rue Lemonier (entre les rues de Rocheux et des Villas), rue de Rotheux (entre les rues Egmont et le numéro 110 de la rue de Rotheux), rue de Tilff (entre les rues du Condroz et du Midi), Esplanade de l’Avenir, rue Cockerill, rue Janson, rue Ferrer (de la rue Janson à la rue Peetermans).

    En plus de ces nouvelles mesures, les contrôles de police sur la zone seront également renforcés.

    Par ailleurs, la situation continuera d’être évaluée en fonction de son évolution. Les autorités locales se réuniront donc régulièrement afin d’analyser le règlement mis en place et de l’adapter si besoin est.

    Pour l’heure, la Ville de Seraing appelle à la vigilance et compte sur les citoyens pour respecter scrupuleusement ces nouvelles règles. Il en va de la santé de tous!

    1400_788.jpg

     

     

  • Nouvelles mesures à partir du 29 juillet 2020.

    La bulle de contact passe de 15 à 5 personnes à partir du 29 juillet 2020.

    Télétravail fortement recommandé

    Maximum de 30 minutes dans les magasins pour les courses (une seule personne) .

     

     

    CNS du 27/7/2020.

    5f1ece5bd8ad586219695e4e.jpg