Seraing - Page 3

  • Nouvelles mesures...suite au Covid-19

    Prolongation de l'interdiction d'évènements de masse  (culturels, foot, festivals...) jusqu'au 31 août, ce lundi ouvertures des magasins de bricolage, parc à conteneurs et pépiniéristes...pas de reprises des cours ce lundi 20 avril...prolongation du confinement jusqu'au 3 mai. Les visites seront autorisées individuellement (1 seule et même personne) dans les maisons de repos. Aucun assouplissement des mesures de bases! Ce n'est pas le cas! Respect des consignes et des règles doivent être appliqués jusqu'au 3 mai! Les chantiers peuvent continués à être poursuivit.

    Quid de l'avenir et la fin de cette situation?

    Nouveau conseil national de sécurité la semaine prochaine : organisé le déconfinement évolutif suite aux conseils des scientifiques, avec méthodologie. Assouplissement en mai, phase par phase afin d'éviter la propagation du virus.

    Lors du déconfinement, le port du masque en tissu sera conseillé mais n'est pas une sécurité en soi, il doit être correctement utilisé, ajouté avec les mesures d'hygiène déjà instaurées et de distanciation déjà définie.

     

    fuhrpark.jpg

    téléchargement (2).png

     

     

     

     

  • Radio Prima en confinement! Le programme! # io resto a casa! Je reste à la maison!

    #IORESTACASA  

    Alors que les programmes radios de la RTBF et ceux du groupe RTL sont en mode #jerestelamaison, Radio Prima, radio indépendante et multiculturelle à Liège, applique elle aussi le #iorestoacasa.

    Avant même le confinement national, (14 mars 2020) , la direction de Radio Prima Liège, sur base des informations qu’elle recevait d’Italie, mettait déjà ses animateurs en quarantaine.

    Melchior Di Gregorio, Chef de projet à Radio Prima nous explique : 

     «  Nous sentions venir l’épidémie. Radio Prima a cette particularité d’avoir des collaborateurs bénévoles collaborant depuis la Sicile – la Vénétie et la Lombardie ». Nous étions donc informés en temps réelle des mesures et de la situation dramatique qui évoluait de manière alarmante chez eux. 

    Craignant chez nous la même situation, j’ai décidé d’équiper le plus d’animateurs, à domicile, de matériels légers.

    Cela fait des années que nous utilisons ce type d’infrastructure pour nos émissions sur le terrain ( Festival, Fêtes italiennes, rencontres sportives, diffusion de concert,...)

    La grande difficulté a été de former, via téléphone, le fonctionnement du système à certains de nos ainés comme Giampiero et Michelangelo qui, in fine, s'en sortent à merveille.

    Table de mixage, micro, câble insert téléphone, connexion internet,...et positivité !

    Depuis le 14 mars, la grille horaire a complètement été modifiée pour faire place à plus de 12 heures réelles d’émissions en direct par jour et ce, 7 jours/7.

    Fort de ses 40 ans de présence dans le tissu communautaire italien, les émissions donnent la possibilité aux auditeurs de rester en contact avec les membres de leurs familles.

    Une grande partie de ces dernières étant en Sicile, Radio Prima est en duplex avec Rete 94, radio située en province d’Agrigento – Favara, qui émet en fm sur la partie sud de l’ile.

    Par sa diffusion sur les réseaux sociaux et via son application " Radioprima", nos auditeurs nous écoutent de partout en Europe : Allemagne – Suisse – France – Espagne – Grece – Luxembourg.

    Radio Prima est devenu le point de passage inévitable des familles dispersées dans le monde qui souhaitent communiquer avec les leurs d’une manière plus conviviale et positive.

    Dès 7 heure, réveil en chansons régionales italiennes : Piena Armonia Piena Allegria avec Giampiero Ventura.

    2 rendez-vous quotidiens en direct et en duplex – Radio Prima – Rete 94, de 9 à 11 heure   « La Sveglia di Walden » avec Peppe Walden (animateur),  de 11 à 13 heure, Michelangelo Faruggia propose une émission musicale avec interaction avec les auditeurs.

    Dimanche de 12 à 13 heure : « Le Tagliatelle della Nonna Pina ». Nous n’avons pas oublié les enfants : émission récréative présentée par Pina Bombara (animatrice résident à Messine /Sicile)

    13-15 heures le mercredi : Vito Franzone nous abreuve de musiques siciliennes et napolitaines : Sicilia Canta et Canta Napoli.

    Du lundi au Vendredi de 16 à 18h :

    Rendez-vous quotidien, proposé par Melchior Di Gregorio, avec invités en ligne : monde associatif – artistique – interaction avec l’auditeur – avec les commerçants disponibles – entraide citoyenne - points par points des mesures prisent par les Bourgmestres des communes de la province de Liège ,

    de 18 à 20 heure   « L’Effetto Walden » relayée en Sicile sur «Rete 94 »

    Dédicace – karaoké virtuel – effetto Walden, un cocktail de bonne humeur et de laché prise.

    A 20 heure : Applaudissements en direct suivi de l’Hymne national Belge : La Brabançonne.

    Dés 20 heure : L’ARt de Dire – Culture Mixte – Génération Vinyle - Docteur Balloo – Dj Codino and Friends – Otto Punto Zero , émissions de la soirée, toujours réalisées depuis le domicile.

    Elles sont assurées par Bérénice Gillot – Jeremy Sougné -  Sandro Carelle – Olivier Prégardien – Dj Codino

    Le sport n’est pas en reste: Prima Sport avec Raphael Vizzini et toute son équipe de chroniqueurs.

    En direct le samedi de 11 à 12h30 – Cassandra,Florence, Sandra, Thierry, Phil, Nico, Vincenza, René, Raphael, Sylvie, Gaetano, Vito, Alfonsine, Rocco, Christine et Nicole restent en stand bye et appliquent le #iorestoacasa.

     #iorestoacasa n’empêche pas Radio Prima d’être active, réactive et positive.

    A écouter en italien et en français, sans modération sur le 107.40 FM à Liège et/ou site internet : www.radioprima.be ainsi que sur notre application "RadioPrima" disponible sur le Playstore.

    iorestaacasa romina.jpg

    thumbnail_l equipe.jpg

    thumbnail_JP iorestoacasa.jpg

    thumbnail_Michelangelo  iorestoacasa.jpg

     

    FOREX-300x200_radioprima-ita.jpg

    thumbnail_Jeremy iorestoacasa.jpg

    WhatsApp Image 2020-04-04 at 21.24.52.jpeg

    thumbnail_31947171_10211831969451736_6990926539806212096_n.jpg

    sandro.jpg

    thumbnail_raph-1-300x269.jpg

    vito franzone.jpg

    thumbnail_19264454_1713593605389760_1177099001642426180_o.jpg

                                                    Coordinateur (au micro) Melchior Di Gregorio

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Aide humanitaire pour Bergamo.Dons de matériel médical.

    Grâce aux efforts diplomatiques conjugués de l’Ambassade d’Italie à Bruxelles, du Consulat Général d’Italie à Charleroi, du Consulat honoraire d’Italie à Liège et de la Fondation Euritalia, un camion complet de chez Jost, chargé de matériel médical est parti de Herstal ce jour à 17h00 pour se diriger vers un hôpital de campagne installé dans les locaux des Halles des Foires de Bergame, une des villes les plus touchées par le coronavirus.

    Cette première aide humanitaire provient de HSF (hôpital sans frontières, ONG créée par le Rotary Club de Namur Confluent), dont le contact a été facilité par par le Rotary Club de Verviers, des entreprises Mithra Pharmaceuticals et Relab – Fablab, et des pharmacies Laime (Floreffe) et Discry – Morand (Haneffe).

    Au vu des nombreux donateurs, une deuxième aide se constitue grâce à la Province de Liège, la Ville de Liège, Solico (parking opéra de Liège), le WEX, 4m Group, la Maison Licata Vini, Lem Interim, Balteau, Jost, Alliance-Bokiau, les associations italiennes (Molise, Latium, , Sicile, Frioul), de nombreux donateurs privés, et de l’aide active de Radio Prima et de Radio Hitalia.

    Vous pouvez prendre connaissance de la vidéo réalisée par Anton en cliquant sur le lien ci-dessous.

    Download link

    https://wetransfer.com/downloads/83c44975ceb2bda5cfcacf74078b0a0220200414163716/3e29fe9ac0540a05c5800dcc2501839120200414163749/6c909c

    thumbnail_20200414_185144.jpg

    thumbnail_20200414_185245.jpg

    thumbnail_20200414_185120.jpg

    Photos reprises de la vidéo d'Anton.

  • Emma, 11 ans vous invite tous les soirs à 20h à rendre hommage au corps médical et tous les métiers qui continuent à travailler durant cette période de confinement

    Emma, 11 ans vous invite tous les soirs à 20h à rendre hommage au corps médical et tous les métiers qui continuent à travailler durant cette période de confinement

     

    Nous avons aperçu sur les réseaux sociaux une jeune sérésienne de 11 ans, Emma qui invite en direct les personnes à applaudir tous les soirs à 20h le corps médical ainsi que tous les métiers qui continuent à travailler durant cette période de  confinement.

    Sandra et Baldo, les parents nous expliquent «  nous ne sommes pas favorables pour afficher notre fille sur les réseaux sociaux, mais dans ce cas exceptionnellement, pour la bonne cause et surtout pour sa belle initiative personnelle, nous avons accepté, ce qui lui permet d’être active et ainsi avoir un objectif en plus journalier…»

    C’est ainsi que tous les soirs depuis le début du confinement, Emma s’installe devant son ordinateur pour inciter un maximum de personnes à applaudir ces héros. Généreuse, Emma n’oublie personne et remercie aussi les chauffeurs de bus,  caissières, réaossortisseurs, boulangers, éboueurs, techniciens de surfaces et encore bien d’autres métiers qui jusqu’à présent étaient sous-évalués et auxquels on n’accordait pas beaucoup d’importance, on se rend compte seulement maintenant de l’importance de tous ces métiers de l’ombre parfois, mais sans lesquels la société aurait du mal à faire face à ce terrible fléau qui touche la planète entière.  

    Emma est élève à l’Air Pur et adore la danse…de plus elle s’improvise tous les soirs présentatrice en toute simplicité, encouragée par sa famille et parfois même son petit chien Caramel….

    Alors si le cœur vous en dit d’encourager et de motiver encore plus cette demoiselle, n’hésitez pas à vous rendre tous les soir sur facebook : https://www.facebook.com/sandra.giorgetti.92

    A partager sans modération !

    La rédaction félicite Emma de sa persévérance qui tous les soirs sans relâche consacre 10 minutes de son temps à faire passer ce message.

    Qui sait une nouvelle vocation pour Emma, journaliste ou animatrice, dans tous les cas bel élan de générosité et de solidarité!Bravo.

    T.C.

    93122397_1112387832449021_6380429696395378688_n.jpg

     

  • La famille rend hommage à Salvatore Ciranni décédé du Covid-19 la semaine dernière!

    Qui peut mieux rendre hommage à un mari, un papa, un grand-père et remercier le corps médical si ce n'est la famille. Nous vous transmettons l'hommage tel que nous l'avons reçu par la famille Ciranni.

    La triste nouvelle a ému bon nombre d'entre nous avec des centaines de commentaires et de partages sur les réseaux sociaux pour soutenir la famille.

    La rédaction de Seraing.blogs.sudinfo présente toutes ses condoléances à la famille.  

    "En la mémoire de notre papa, notre nonno et grand nonno, Monsieur Salvatore Ciranni qui a vu le jour en Sicile dans un petit village nommé Grotte, le 08 janvier 1931, Via Gioia.

    Accompagné d’amis, il est venu travailler à la mine au Pansy dans les années 50.

    Quelques années plus tard lors d’un retour sur sa terre natale, il rencontre l’amour de sa vie, notre maman, notre nonna, notre grand nonna. En 1 mois, fiancés et mariés.

    Suite à cette très belle et longue union de 60 ans, naissent 3 enfants, 5 petits-enfants et 4 arrières petits-enfants.

    Une très belle et grande famille dont il prend plaisir à s’occuper mais aussi à construire leurs futurs nids.

    Comme beaucoup de siciliens, il avait pour passion la culture de son jardin, les rencontres entre bons amis autour de la table avec un bon (ou pas) vin, jouer aux cartes, …

    Sans oublier, le précieux verre de Limoncello après chaque repas. Bien entendu à partager avec son entourage.

    En cette période difficile, notre papa, notre nonno, grand nonno et son épouse ont contracté le virus COVID19. Toute la famille a longtemps espéré qu’il s’en sortirait comme toujours. Malheureusement, le mercredi 8 avril 2020 à 18h20, ce virus l’emporta.

    L’amour de sa vie était présente jusqu’aux derniers instants comme ils l’ont toujours fait.

    Il laissera un grand vide dans notre vie.

    Nous remercions chaleureusement tout le corps médical qui se bat en dépit des risques pour eux et surtout pour ceux qu’ils aiment. Merci de l’avoir accompagné jusqu’à son dernier voyage et de veiller encore sur son épouse.

    Nous pensions que notre papa, nonno, grand nonno était à l’abris de ce virus pourtant malgré toutes les précautions prises, ce virus s’est introduit dans son foyer.

    Tout le monde peut vivre cette situation, ne prenez pas de risques inutiles, pour tous vos proches et vous-même, restez chez vous.

     

    Famille CIRANNI."

    Ciranni 92355302_1334268156764726_249694202995146752_o.jpg

     

  • Allocution de la Première ministre 5/4/2020

    "Mesdames et Messieurs,

    Cela fait plusieurs semaines que la lutte contre la propagation du covid-19 en Belgique est devenue une réalité quotidienne pour chacun d’entre nous.

    C’est le moment – je pense – de prendre le temps, avec vous, de faire le point.

    La période que nous vivons actuellement est inédite, bouleversante  à plus d’un titre.

    Pour vous protéger, pour protéger les gens que vous aimez – en fait, pour protéger la société dans son ensemble - nous avons dû prendre une série de mesures difficiles qui ont chamboulé nos habitudes, notre vie en société, notre vie économique également.

    Tout comme vous, je chéris au plus profond de mon être nos libertés.

    Les sacrifices que nous faisons sont majeurs et éprouvants, en particulier pour les personnes qui sont seules.

    Ces sacrifices ne doivent pas être vains.

    Les experts s’accordent à dire que les effets de nos efforts sur l’évolution du virus en Belgique se font ressentir.

    On le voit clairement dans plusieurs indicateurs comme le rythme de propagation du virus ou le taux de doublement des lits occupés dans nos services hospitaliers.

    Ce sont des données encourageantes.

    Cela nous a permis jusqu’ici d’éviter la saturation de nos hôpitaux et singulièrement, de nos services de soins intensifs.

    Nous restons en capacité aujourd’hui de réorienter les patients vers d’autres établissements si cela est nécessaire.

    Malheureusement, nous savons qu’après le pic de transmission, viennent les hospitalisations et bien trop souvent les décès.

    Les annonces des semaines à venir seront donc encore très éprouvantes, je le crains.

    Malgré cela, plus que jamais, nous devons tous persévérer.

    Notre volonté est testée au quotidien. Notre capacité à faire face aussi.

    Nous devons tenir bon.

    Je crois en notre capacité à rester soudés, solidaires dans l’adversité.

    Et nous avons tous l’opportunité de le démontrer au quotidien, à tous les niveaux.

    Nous devons impérativement continuer à respecter les règles difficiles de confinement et distanciation sociale, y compris durant cette période de retour du beau temps.

    Il faut le faire aussi en respectant les injonctions de nos services de police. Ils sont là pour vous protéger pas pour vous ennuyer.

    Comme tous ceux qui continuent à faire tourner le pays par leur travail nous leur devons reconnaissance et soutien.

    Parmi ces personnes, il y a évidemment celles et ceux qui travaillent dans nos services de santé.

    Celles et ceux qui nous guident par le courage extraordinaire dont ils font preuve au quotidien.

    Nous savons que la question de leurs conditions de travail est au centre de vos préoccupations.

    C’est notre cas également.

    Méfions-nous des effets d’annonces, des formules toute faite du type « il faut juste faire ceci ou il n’y a qu’à faire cela »

    Certes, la Belgique est un pays qui a énormément de capacité, avec un des systèmes de soins de santé les plus développés au monde.

    Mais dans le contexte international actuel, même des pays comme les nôtres sont confrontés à des difficultés.

    La pénurie d’approvisionnement en matériel médical en est une illustration.

    Les  incertitudes liées aux livraisons de matériel sont malheureusement devenues la norme.

    Le gouvernement fédéral, les entités fédérés et les services de santé se battent chaque jour pour trouver des masques, des dispositifs médicaux de qualité, des médicaments aussi.

    Et si la situation s’améliore clairement sur le terrain, elle reste évidemment insuffisante pour nombre d’entre nous. Les obstacles restent nombreux.

    Pourtant, à titre d’exemple, le gouvernement fédéral a déjà pu commander plus de 50 millions de masques.

    Ce chiffre ne prend pas en compte les commandes qui se font par l’intermédiaire des autres acteurs.

    Comme vous le constatez tout le monde travaille.

    Notre Souverain aussi s’investit pleinement. Il nous soutient dans l’ensemble de nos démarches par la voie diplomatique.

     

    Nous travaillons également à augmenter notre capacité de dépistage par le biais du développement de nouvelles techniques mais aussi par la multiplication des labos en capacité de les réaliser.

    Si nous testions entre 4 et 5.000 personnes par jour la semaine dernière, ce chiffre sera porté à 10.000 la semaine prochaine. L’objectif est bien de pouvoir multiplier ce chiffre à brève échéance.

    Ceci est le résultat d’une collaboration remarquable entre les universités et les laboratoires ; ce dont la Belgique peut être fière.

    Notre intention est bien de pouvoir équiper et tester un maximum de personnes dont celles qui en ont le plus besoin dans l’exercice de leur fonction.

    Cela, toujours par priorité et en cohérence avec la réalité du terrain.

    Ce n’est pas un choix mais une nécessité.

    Ce que nous ne pourrons pas importer de l’étranger, nous voulons le fabriquer ici.

    Nous nous sommes ainsi réunis avec le secteur pharma, celui du textile belge ou encore de matériel médical ; et ce, pour étudier dans quelle mesure nous pouvons lancer des initiatives dans ce sens.

    Même si la santé de nos concitoyens reste notre priorité nous ne pouvons détourner notre attention des conséquences socio-économiques de la crise du Coronavirus.

    Celles-ci se feront ressentir longtemps encore après la normalisation de notre situation.

    Nous avons pris très rapidement une série de mesures pour assurer un revenu aux employés et aux indépendants notamment via le chômage économique et le droit passerelle.

    Les entreprises aussi sont soutenues par différents mécanismes.

    Accompagner les entreprises aujourd’hui, c’est assurer au mieux les emplois de demain.

    Nous en aurons besoin.

    D’autres mesures viendront en particulier en soutien au secteur des soins de santé.

     

    Vous le voyez : de nombreuses décisions ont été prises. D’autres concernent également la mobilité, la gestion de l’asile ou encore le soutien aux plus fragiles d’entre nous.

    Ces décisions sont prises au niveau du gouvernement fédéral, en équipe avec le soutien du parlement et des partenaires sociaux.

    Mais pas seulement.

    Les Régions et communautés ont, elles aussi, pris des mesures pour faire face à la situation.

    Les communes et leurs CPAS sont également au quotidien au service des personnes qui en ont le plus besoin.

    Nous sommes tous dans l’action. 

    C’est, en fait, l’ensemble du pays qui se met au service de la lutte contre le Corona.

    Beaucoup de personnes me demandent quand elles pourront reprendre leurs habitudes quotidiennes, retourner à l’école par exemple, aller travailler normalement.

    Nous aspirons tous à un retour à la normale.

    Nous avons décidé, lors du dernier Conseil National de Sécurité, que les mesures actuelles de confinement seront d’application jusqu’au 19 avril.

    Cette échéance – comme vous le savez – pourrait être reportée au 3 mai. En tout état de cause, nous continuerons ce travail d’évaluation semaine après semaine.

    Un jour cette épreuve sera totalement derrière nous.

    Et même si personne ne peut dire avec exactitude quand ce moment viendra, nous nous y préparons.

    Plus généralement, nous devons préparer notre pays à la transition. Car le retour à la normale ne pourra se faire que de manière graduelle.

    Pour ce faire, nous nous entourons d’un groupe de haut niveau d’experts du monde scientifique, économique et social.

    C’est un long processus de reconstruction qui nous attend.

    Il est évident qu’il y aura un avant et un après « covid-19», que ce soit dans la manière d’envisager notre rapport aux autres ou que ce soit dans le fonctionnement de notre société, de manière plus générale.

    Nous devons faire en sorte de sortir de cette épreuve renforcés.

    Vous êtes nombreux à m’écrire directement ou au travers de textes publics.

    Pour poser des questions, exprimer vos inquiétudes, parfois aussi votre colère.

    Vous êtes aussi nombreux à formuler des encouragements et être positifs.

    Dans tous ces écrits, peu importe leur nature, je vois, je ressens votre force et votre détermination.

    Je vois beaucoup de bienveillance aussi. Le souci de l’autre.

    C’est un moteur. Pour nous. Pour vous. Pour toute la Belgique.

    Je vous en remercie.

    Ensemble – continuons.

    Prenez bien soin de vous et surtout des autres."

    wilmes.jpg

    Source : https://www.premier.be/fr/allocution-de-la-premi%C3%A8re-ministre?fbclid=IwAR3m3G19JzO592ETYxhZ5VtMganBehao0bCPliCdSZ7YvE5clChW6WfpAi4

  • Disneyland Paris fait don de 100 000 articles médicaux aux hôpitaux français

    Alors que les parcs et hôtels Disney sont fermés jusqu'à nouvel ordre en raison de l'épidémie de coronavirus et que plusieurs événements majeurs pour les mois à venir ont été annulés, Disneyland Paris aide les hôpitaux de la région avec un don précieux. Le complexe Disney fait don d'une énorme quantité de fournitures médicales aux hôpitaux. Il concerne plus de 100 000 produits dont des filets à cheveux, des couvre-chaussures...

    "Malgré la décision sans précédent de fermer Disneyland Paris, nous continuons d'essayer de faire la différence", a indiqué un communiqué. Les articles iront au département français de Seine-et-Marne, qui répartira le stock entre les différents centres médicaux.

    images (1).jpg

    Source : https://www.looopings.nl/weblog/14113/Disneyland-Paris-schenkt-100-000-medische-artikelen-aan-ziekenhuizen.html

  • Vos commerces de proximité restent ouverts...

     
    DES COMMERCES ET RESTOS RESTENT OUVERTS À SERAING
    À Seraing comme ailleurs dans le monde, la vie semble tourner au ralenti. Nous nous retrouvons chez nous, seul.e.s ou en famille et il faut parfois redoubler d’imagination pour s’occuper. Dans ces moments inédits, il est possible de trouver du réconfort dans une bonne recette réalisée à la maison, ou bien dans un repas plus élaboré qui change de la monotonie quotidienne. Afin de vous inspirer, nous avons listé pour vous quelques magasins, commerces, restaurants et traiteurs sérésiens qui continuent à vous servir même en ces circonstances hors du commun.
     
    Pour vous aussi, faire les courses au supermarché est devenu une source d’angoisse ou de malaise ? Les nouvelles règles de distanciation sociale et la pression que subissent les employé.e.s des grandes enseignes peuvent faire des courses une vraie corvée. Pourquoi ne pas en profiter pour (re-)découvrir les commerces de proximité ? En effet, les boucheries, boulangeries et épiceries du coin sont souvent moins engorgées et vous permettent de garder l’esprit tranquille lors de vos emplettes. Le petit plus ? Vous donnez une chance à ces commerçants de s’en sortir face à la crise qu’ils traversent.

    téléchargement.jpg