Seraing - Page 3

  • Liège - E40/A3 : Fermeture nocturne entre Alleur et Loncin pour pose de deux portiques de signalisation

    Comme précédemment annoncé, l’autoroute E40/A3 sera fermée une nuit la semaine prochaine entre les échangeurs d’Alleur et de Loncin dans les deux sens de circulation afin de procéder à la pose de la structure de deux portiques de signalisation qui surplomberont les voies de l’autoroute. Cette fermeture nocturne sera effective du mercredi 8 juillet, 23h, au jeudi 9 juillet, 3h. L’autoroute devra également être réduite à deux voies de circulation le mercredi 8 juillet de 21h à 23h et le jeudi 9 juillet de 3h à 5h.

    La déviation suivante sera mise en place pour le trafic de transit depuis Namur (E42/A15) et Bruxelles (E40/A3) vers Aachen (E40/A3) et inversement :

    • Déviation depuis l’A602 via l’échangeur n°38 « Grosses-Battes » pour reprendre la N30, la N90, puis l’E25/A25 afin de regagner l’E40/A3 à l’échangeur de Cheratte

    Une déviation sera également proposée pour le trafic local :

    • Depuis Namur (E42/A15) et Bruxelles (E40/A3) vers Aachen (E40/A3) : déviation depuis l’A602 via la sortie n°32 « Ans », puis la rue Jean Jaurès, la rue des Français, la rue d’Ans et la N20 (chaussée de Tongres), afin de regagner l’autoroute E40/A3 à l’échangeur n°33 « Rocourt »
    • Depuis Aachen (E40/A3) vers Namur (E42/A15) et Bruxelles (E40/A3) : déviation depuis la sortie n°32 « Alleur », la rue Haie Leruth, rue du Vicinal, rue de l’Arbre Courte Joie, rue des Français et rue Jean Jaurès pour regagner l’autoroute à l’échangeur n°32 « Ans »

     

     

    Les deux portiques placés lors de cette première nuit de fermeture seront ornés par la suite de panneaux de signalisation. Cette seconde opération sera également effectuée de nuit, pendant le mois d’août et nécessitera la fermeture de deux voies de circulation.

     

    POUR RAPPEL

     

    Cette pose de portique de signalisation s’inscrit dans le chantier de réhabilitation et de sécurisation qui s’est tenu de mars 2019 à juin 2020 entre Alleur et Loncin :

     

    • Réhabiliter cette portion de 2,6 kilomètres d’autoroute dans les deux sens et en profondeur (en ce compris la fondation) ;
    • Doter les deux sens de circulation d’une bande supplémentaire dans chaque sens (en supprimant la berme centrale). Cette voie s’avérait nécessaire suite à la présence de l’échangeur de Loncin et aux croisements de flux de trafic. Ce chantier a donc permis de mieux sécuriser cette zone qui est fréquentée quotidiennement en moyenne par plus de 100.000 véhicules pour les deux sens cumulés.
    • Compléter la bande d’arrêt d’urgence précédemment présente uniquement sur une partie du tronçon ;
    • Placer un nouvel éclairage LED et de nouveaux poteaux en berme latérale ;
    • Remplacer les panneaux acoustiques.

     

    Ce chantier représente un budget de près de 17 000 000 d’€ HTVA financé par la SOFICO. Ces travaux sont réalisés en collaboration avec le partenaire de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.

    téléchargemen1.png

  • "Mourad Jappelesflicccc" et Five Pizza offrent 300 Pizza à 1 euros...

    104765301_206542953828987_5362267711642866544_n.jpg

    L’humoriste « Mourad Jappelesfliccc » et Five Pizza offrent 300 Pizza à un euros pour l’ouverture de la pizzeria Five Pizza à Liège, rue Pont d’Ile au Centre- Ville.  Après avoir ouvert plus de 30 pizzerias la franchise française s’installe à Liège et qui est mieux que « Mourad Jappelesfliccc » en collaboration avec le blog pour promouvoir cette nouvelle franchise à Liège.

     

    https://www.facebook.com/fivepizzaliege/

    Five Pizza Original, Rue Pont d'île, 17 à Liège

    Pour les 300 pizzas, ce sera sera le 27 juin toute la journée avec un système de billetterie sur notre page Facebook donc rester connecté

    Mourad Jappellesfliccc

    https://www.facebook.com/Mourad-Jappellesfliccc-178256869267993/

    Téléphone : 0493 73 94 34

    21462335_345711775855834_7947328312117138905_n.jpg

  • Cash Converters et Entre-Temps à Seraing

    97007485_1637168306447808_3891418284901269504_n.jpg

    96242336_880381015706548_5814221507768877056_n.jpg

    Photos : JP Serge

  • Le fleuriste « A Fleur de Soi » offre des fleurs à tous les résidents d’Interseniors

     

    Stefan Altmann est fleuriste à Seraing. Ce samedi, il a décidé d’offrir un kalanchoé à chaque résident des maisons de repos d’Interseniors. Les fleurs ont été distribuées par l’équipe d’Italo Folies, groupe de folklore italien basé à Seraing.

    En cette période de crise sanitaire, chaque geste compte. Stefan Altmann, fleuriste à Seraing, l’a bien compris. Ce samedi, en plein week-end de fête des mères, il a décidé d’offrir une plante fleurie à tous les résidents des maisons de repos d’Interseniors. Les employés de ces maisons de repos ont particulièrement apprécié le geste.

    « Je voulais relayer toutes les initiatives des commerçants de Seraing pour la fête des mères dans un article pour le blog SudInfo de Seraing », explique Tony Castronovo, d’Italo Folies, un groupe de folklore italien de Seraing. « J’ai contacté Monsieur Altmann, qui gère A Fleur de Soi, rue Puits Marie. Il m’a parlé de son envie de fleurir les résidents d’Interseniors. Avec Italo Folies, nous faisons souvent du bénévolat, j’ai donc proposé qu’on se charge de la distribution. »

    Rapidement, l’organisation se met en place. Stefan Altmann commande 500 kalanchoés chez son fournisseur. « J’ai un profond respect pour les personnes âgées », explique Stefan Altmann, qui gère A Fleur de Soi depuis un an et demi. « Je voulais faire quelque chose pour elles, raison pour laquelle j’ai acheté les kalanchoés. »

    Ce samedi, à 14h, les bénévoles ont donc récupéré les fleurs au magasin de Stefan, avant d’entamer la tournée de distribution. Pour des raisons évidentes de sécurité, les fleurs allaient être déposées devant les 6 maisons de repos d’Interseniors, et elles allaient ensuite être distribuées dans les chambres par le personnel.

    A Fleur de Soi à Seraing ( à côté du Colruyt Seraing Centre) infos : https://www.facebook.com/afleurdesoiseraing/ N'hésitez pas à aimer la page et à partager!

     

     Source : Mme Mazzocato

    https://www.lameuse.be/557294/article/2020-05-09/un-fleuriste-offre-des-fleurs-tous-les-residents-dinterseniors

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KQH.1-0.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KQQ.1-0.jpg

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KR0.1-0.jpg

     

     

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KR0.1-0.jpg

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KR9.1-0.jpg

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KR4.1-0.jpg

    B9723421582Z.1_20200509154750_000+GNOG04KRV.1-0.jpg

     

     

     

     

     

  • Ouverture de "L'entre-temps" à Seraing (parking Trafic) ce 11 mai à 10h.

    L'équipe de la sandwicherie-restaurant, L'entre-Temps a le plaisir de vous annoncer la réouverture de leur local en Take Away. Tous les plats repris sur la carte sans exception, paninis, sandwich et spécialités de pâtes seront disponibles à emporter dès ce lundi pour le plus grand bonheur des clients habituels de ce lieu où on déguste une cuisine sincère, méditerranéenne et préparée avec amour!

    Pour les grandes commandes, il est préférable de téléphoner et réserver avant, au sinon l'espace peut contenir sans problème 3 clients et tout est mis en œuvre pour les distanciations sociales recommandées.

    Pour tous renseignements complémentaires : https://www.facebook.com/Lentre-temps-288919134578728/

    https://www.resto.be/restaurant/seraing/4100-seraing/149200-lentre-temps/

    L'Entre-Temps, rue de Plainevaux 14, à 4100 Seraing

    0498 69 48 16

     

    1601406_425079240962716_1796619613_n.jpg

    Pour vous faciliter le choix, voici la carte :

    17814672_985251521612149_7020375071252009104_o.jpg

  • La Wallonie démarre le « Contact Tracing » : deux phases sontprévues !

    tracing_app_750.jpg

    La sortie progressive du confinement est amorcée. Afin de réussir cette phase délicate, d’éviter un

    nouveau pic épidémique et de reprendre progressivement une vie sociale et économique, plusieurs

    outils sont fondamentaux.

     

    À côté des protections individuelles, des règles de distanciations sociales et d’hygiène, du testing

    massif nécessaire, le dispositif de « contact tracing » vient en appui aux mesures permettant de

    contenir l’épidémie pendant ce déconfinement progressif.

     

    Il s’agit d’assurer la traçabilité du parcours des personnes infectées et de celles avec qui elles ont été

    en contact pour couper la chaine de transmission du virus. L’objectif est d’isoler les personnes qui

    seraient effectivement infectées et de monitorer leur entourage pour limiter la propagation du Covid19.

     

    Les trois Régions du pays avancent depuis plusieurs jours, au sein d’un groupe de travail interfédéral,

    sur la construction d’un modèle commun de « contact tracing » inédit à l’échelle du pays et jamais

    établi jusqu’alors. La volonté est d’avoir les mêmes profils de fonction, des modèles types de

    questionnaires et des formations identiques tout comme un système central de reporting (e-health)

    afin de garantir une vue globale et permanente de la situation épidémique en Belgique et de prendre, si nécessaire, les mesures qui s’imposent.

     

    Sur proposition de la Ministre de la Santé, Christie Morreale, le gouvernement de Wallonie vient de

    marquer son accord concernant l’organisation du « contact tracing » en Wallonie. Ce dernier

    s’organisera progressivement et suivant deux phases à savoir, une première phase menée par l’AVIQ

    et élargie à des volontaires de la fonction publique wallonne ainsi qu’une seconde phase coordonnée

    par l’AVIQ et menée par un prestataire extérieur :

     

    - Première phase du « contact tracing » dès ce 4 mai.

    L’AVIQ et sa Cellule des Maladies infectieuses ainsi que des volontaires de la Fonction publique

    wallonne assureront, dès ce lundi 4 mai et jusqu’à la mi-mai, la première phase du « contact tracing ».

    Un appel aux volontaires vient d’être lancé au sein de la Fonction publique wallonne.

     

    Ces volontaires seront formés d’ici la fin de la semaine (via l’e-learning principalement) et démarreront donc le « contact tracing » à partir de lundi. Plusieurs dizaines d’agents sont attendus pour tester le processus.

     

    La supervision de ce premier dispositif sera assurée par la Cellule des Maladies infectieuses de

    l’AVIQ qui dispose d’une expertise importante en matière de « contact tracing » puisqu’elle organise

    ce traçage depuis plus de 10 ans pour tout type d’épidémie (rougeole, malaria, etc.). Cette cellule a

    également géré toute la procédure de « contact tracing » lors de l’arrivée de l’épidémie Covid-19 en

    Belgique.

     

    Le fédéral ajustera ses dispositifs légaux pour veiller à ce que les normes de respect de la vie privée

    soient bien incluses dans ce dispositif COVID-19.

     

    - Seconde phase du « contact tracing » à partir de mi-mai.

     

    Un marché public de services urgent relatif à des prestations externalisées de « contact tracing » est

    lancé aujourd’hui. Il prévoit que le prestataire pourra mobiliser environ 570 personnes jusqu’au 31

    décembre 2020 (avec possibilité de prolongation).

     

    Ce marché public portera sur les prestations de service de calls centers, de prestations sur le terrain

    ainsi que leur supervision, en ce compris le matériel nécessaire (ordinateurs, GSM, etc.) et la

    protection des travailleurs (masques, gel, gants, etc.).

     

    Compte tenu de l’ampleur de la tâche dans le cadre du déconfinement, cette mission ne pourra en

    effet plus être complètement réalisée à l'échelle de la Cellule des Maladies infectieuses de l’AVIQ

    élargie aux administrations. La cellule des maladies infectieuses assurera toutefois le pilotage du

    projet en lien permanent avec le prestataire de service qui sera désigné par la Wallonie.

     

    Le Gouvernement de Wallonie avancera donc progressivement dans sa gestion du « contact tracing »

    avec une série de personnes déjà opérationnelles dès ce lundi 4 mai grâce à un vaste appel à

    volontaires au sein de la fonction publique wallonne.

     

    Profils et fonctionnement

     

    Les différentes personnes qui travailleront sur le « contact tracing » seront principalement chargées

    de :

     

    - Contacter les personnes infectées par téléphone, d’identifier et de répertorier les personnes

    avec qui elles ont récemment été en contact ;

     

    - Contacter à domicile (si les contacts par téléphone restent infructueux) les personnes

    identifiées, répertoriées et leur demander de prendre les mesures nécessaires.

     

    - Coordonner l’ensemble du processus de tracing dans la mesure où il porte la responsabilité

    d’un tracing de qualité respectant les procédures évoquées ci-après.

     

    - D’utiliser la plate-forme logicielle interfédérale qui sera mise à disposition pour assurer le

    reporting sécurisé des informations obtenues.

     

    - De respecter le dispositif établi (formulaire de questions standardisé, suivi de procédure

    d’entretien et d’encodage des données)

     

    - De respecter scrupuleusement la confidentialité des données. A cet égard, le personnel sera

    tenu de signer un engagement de confidentialité en ligne, avant de se connecter pour la

    première fois à la plateforme logicielle interfédérale du call-center.

     

    - Les agents devront par ailleurs systématiquement s’identifier via leur carte d’identité

    électronique avant le démarrage de leur tâche.

     

    Deux types de profils seront nécessaires pour effectuer ces opérations à savoir, des agents « contact

    center » (call center) et superviseurs ainsi que des agents de « terrain » et superviseurs.

     

    Les agents « contacts center » réaliseront différents entretiens téléphoniques de premier contact,

    de suivi et assureront le reporting administratif des données obtenues suivant le processus établi. Ils

    seront appuyés par des spécialistes de la cellule des maladies infectieuses, notamment pour des

    questions d’ordre médical.

    Les agents « contacts center » devront être titulaires d’un diplôme CESS (enseignement secondaire

    supérieur), disposer d’une aisance communicationnelle et sociale. Ils auront de préférence une

    affinité avec le secteur de la santé et une expérience antérieure avec le travail de centre d'appel.

    Les superviseurs d’agents « contact center » assureront l’encadrement, la formation et la gestion des

    collaborateurs « contact center ». Ils établiront les planning des entretiens téléphonique, la répartition des tâches, le coaching des collaborateurs et le suivi de leurs prestations. Ils devront être titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur (baccalauréat) et disposer des mêmes aptitudes que les agents « contact center » . Ils devront en outre avoir les capacités nécessaires pour gérer une

    vingtaine de collaborateurs, êtes très organisés, méthodiques et apprécier travailler en équipe.

     

    Les agents « de prévention sur le terrain », mèneront différents entretiens individuels de premier

    contact et de suivi et conseilleront les personnes qui ont été en contact avec des patients confirmés

    COVID-19. Ces agents agiront uniquement si les « agents de contact center » n’ont pu joindre les

    personnes par téléphone.

     

    Ils se rendront au domicile des personnes équipés de protection individuelle et de moyens de

    communication électroniques pour collecter et transmettre les informations obtenues.

     

    Les agents « de prévention sur le terrain » devront être titulaires d’un diplôme d’enseignement

    supérieur (baccalauréat) disposer d’une aisance communicationnelle, sociale ainsi que d’une

    capacité d’écoute et d’analyse. Ils auront de préférence une affinité avec le secteur de l’aide et de la

    santé et une expérience antérieure en tant que travailleur social et/ou prestataire de soins

     

    Les superviseurs d'agents « de prévention sur le terrain » seront chargés de guider, former et gérer,

    en partie à distance, leurs collaborateurs. Ils assureront l’établissement des planning pour l’ensemble

    des entretiens, la répartition des tâches, le coaching des collaborateurs et le suivi de leurs prestations.

     

    Il devront être titulaire du même diplôme et aptitude que les agents de prévention sur le terrain. Il

    devront en outre avoir les capacités capacités nécessaires pour gérer une vingtaine de

    collaborateurs, êtes très organisés, méthodiques et apprécier travailler en équipe.

     

    Tous les agents devront opérer depuis la Belgique. Ils devront connaître le tissu social belge pour

    être opérationnels dans le délai imposé et afin d’organiser des visites à domicile.

     

    Le personnel devra évidement respecter les mesures sanitaires imposées dans le cadre de la gestion

    de la crise du COVID-19.

    Sources : https://www.wallonie.be/fr/tracing

     

  • Vidéo! Comment utiliser un masque en tissu!

    Découvrez les conseils d'utilisation d'un masque en tissu par le Dr. Lucien Bodson, Chef de clinique honoraire, anesthésiste, urgentiste et coordinateur du plan d'urgence hospitalier du CHU Liege

    coronavirus-virus-Chine.jpg

  • Coronavirus : conseils pour la réouverture des commerces de détail

     

    La phase 1B du plan de sortie de crise constitue la première étape vers la réouverture des commerces de détail. Un guide de conseils et une affiche ont été préparés afin d’aider les indépendants et les commerçants à reprendre leurs activités dans des conditions sûres propices à éviter l’apparition d’une nouvelle vague de contaminations au Covid-19.

    Guide concernant l’ouverture des commerces

    Ce guide reprend un ensemble de mesures génériques de prévention jugées minimales et nécessaires pour assurer des contacts sécurisés entre les détaillants/indépendants, leur personnel et leurs clients. Les conseils formulés concernent entre autres :

    • les règles générales d’accès aux commerces et aux centres commerciaux,
    • l’organisation des espaces intérieurs et extérieurs,
    • les précautions d’hygiène à envisager,
    • les moyens de limiter les contacts physiques,
    • les modalités de paiement et de passage en caisse,
    • l’information de la clientèle,
    • l’organisation du commerce ambulant,

    Ces mesures génériques de prévention peuvent être complétées au niveau sectoriel et/ou des entreprises-mêmes afin de redémarrer les activités en tenant compte au maximum de certains contextes spécifiques. D’autres mesures adéquates, offrant une protection similaire, peuvent bien évidemment aussi être prises.

    Nous conseillons également de consulter le « Guide générique pour lutter contre la propagation du Covid-19 au travail », préparé en collaboration avec le Groupe des Dix et disponible sur le site internet du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

    Matériel d’information de la clientèle

    Tous les commerçants sont tenus d’informer leur clientèle des règles élémentaires à respecter dans leur établissement, au minimum par le biais d’un affichage clairement visible.

    Les commerçants trouveront, ci-dessous, une affiche qu’ils peuvent utiliser à cette fin.

    En complément, nous avons développé une série d’autres supports par lesquels les commerçants peuvent aussi informer leurs clients, sur le point de vente et via leurs canaux de communication habituels, y compris en ligne. Sont également disponibles des outils d’aide à l’organisation des espaces et de la circulation dans les commerces (pictogrammes, fléchage, etc.).

    Liens pour toutes infos complémentaires et documents téléchargeables : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/coronavirus/mesures-renforcees/coronavirus-conseils-pour-la

    354281-100-19-image-newsroom_FR-6e9476-large-1588774865.jpg

  • "A Fleurs de Soi"! Idées cadeaux pour la Fête des Mères...

    96275978_902789666810425_6612949832707342336_o.jpg

    48370951_574014783021250_4385690603157979136_o (1).jpg

    93654216_888300904925968_5835726159911845888_o.jpg

    Rue Puits Marie 59  4100 Seraing

    Parking Colruyt Seraing Centre

    Jardinerie, Point Relais, n'hésitez à commander bouquets de fleurs, décorations, bougies...et bien d'autres idées cadeaux pour la fête de mères.

    Pour toutes informations : 0470/937233

    https://www.facebook.com/afleurdesoiseraing/

    https://www.afleurdesoi.net/

    N'oubliez la promotion des géraniums 100% wallons à 1 €/pièce

    96362976_902789906810401_760460535698292736_o.jpg